Confessions d’un ami imaginaire de Cuevas

Confessions d’un ami imaginaire : Mémoires de Jacques Papier
recueuillies par Michelle Cuevas
Nathan, 2017

 

Jacques Papier ne se sent pas bien. Comme il le confit à son journal, il a l’impression que tout le monde l’ignore que ce soit dans la classe, dans la cour de récréation et même lors des repas de famille. Heureusement que Fleur, sa sœur, est là pour le soutenir. Jusqu’au jour où ils se rendent compte tous les deux que Jacques est imaginaire…

 

Écrit à la première personne du singulier, on entre donc directement dans le quotidien de Jacques, et par la même de celui de sa sœur Fleur. La complicité et l’affection entre les deux enfants sont évidentes dès les premiers chapitres. On voit donc rapidement que ce lien permet au petit garçon de ne pas sombrer dans la solitude et la tristesse car personne d’autre ne fait réellement attention à lui. Cette situation un peu bizarre (décrites avec quelques anecdotes comiques) prend tout son sens quand est révélée la véritable nature du héros.

Les évènements s’enchainent alors rapidement, sans laisser de temps-mort, grâce à des chapitres très courts. Jacques découvre le monde effrayant des amis imaginaires, leurs conditions de vie et de travail, le lien à la communauté. La fin arrive sans qu’on la voit réellement venir et finit une boucle en ramenant Jacques à la case départ.

Ce roman est une bonne trouvaille qui plaira aux enfants dès 8/9 ans, qu’ils aient eu ou pas des amis imaginaires. Pour moi, cependant, cette lecture a été trop proche de celle de Amanda et les amis imaginaires de A.F. Harrold pour que j’en apprécie vraiment la teneur. Dommage.

Challenge Young adult 7 chez Muti 27/50

Challenge Objectif lecture 2017 sur ce blog

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Pépita, Azilis, Actualitté et la Ronde des livres

@ le site internet de l’autrice

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

amis pour la vie ?

finger art
by arjun v
via Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *