Amanda et les amis imaginaires de Harrold

texte de A.F. Harrold
illustrations d’Emily Gravett
Seuil, 2015

 

Amanda a un ami imaginaire. Il s’appelle Rudger et ensemble ils s’amusent comme des fous. Mais un jour la petite fille tombe dans le coma suite à un accident. Rudger commence alors à s’estomper…

 

Commencé il y a un petit moment, j’avoue avoir eu du mal à finir cette lecture. Je trouve le sujet intéressant ; l’imagination florissante des enfants est source de bien des jeux (avec ou sans ami imaginaire). L’intrigue de base est bien traitée : qu’arrivent-ils à ces amis quand ils n’ont plus personne pour croire en eux ? Et le texte recèle de petites trouvailles qui relance l’aventure.

Par contre, j’ai trouvé le personnage de Rudger (qui raconte l’histoire) un peu fade et le personnage très inquiétant (sorte de croque-mitaine) ne m’a pas convaincu. Au final, j’aurais aimé quelques chapitres de moins pour se concentrer sur l’amitié en péril d’Amanda et Rudger.

Les quelques illustrations d’Emily Gravett rappellent la jeune cible du récit, qui peut être effrayée par l’épaisseur de l’histoire. Un léger décalage peut-être ?

Challenge Young adut 7 chez Muti 13/65

Challenge Objectif lecture 2016 sur ce blog

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Sophie, Lael et Ricochet

@ le site internet de A.F. Harrold

@ et celui d’Emily Gravett

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

jusqu’où nous portera l’imagination ?

lover
by Ray Chang
via Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *