Au-delà de la forêt de Robert et Dubois

texte et illustrations de Nadine Robert et Gérard Dubois
Seuil Jeunesse, 2017

 

Dans sa maison en bord de forêt, Papa lapin s’interroge sur la vie de l’autre côté de cette marée feuillue. Meunier et boulanger, il décide d’échanger son pain contre des pierres afin de construire une tour si haute qu’elle lui permettra de survoler les cimes. Mais ce projet l’épuise…

 

Dans une ambiance vintage à souhait, les co-auteur.trice de ce grand album mettent en scène un duo père/fils qui se lance dans un projet a priori farfelu : construire une tour pour voir ce que cache la forêt. Entité inquiétante, la forêt est interdite d’accès sous peine de se faire dévorer par les loups. Mais ça n’empêche pas le curieux paternel d’assouvir sa soif de connaissance. Le quotidien du duo s’intensifie, car il faut produire le pain qui sera échangé contre des pierres pour construire la tour…

A travers les yeux du jeune lapin, narrateur de l’histoire, on découvre une figure paternelle bienveillante et persévérante qui s’épuise à travailler sur son objectif. Surtout qu’une tempête s’en mêle et vient détruire le dur labeur accompli. La solidarité du village, avec persévérance et convivialité, permet à la tour de grandir et d’atteindre une hauteur suffisante à la découverte.

Les couleurs surannées, les figures zoomorphiques et le cadrage des illustrations donnent à l’ensemble de l’histoire une dimension intemporelle qui va bien avec les valeurs mises en avant tout au long du récit.

 

Challenge Je lis aussi des albums 2018 chez Hérisson 8/60

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Ricochet et Télérama

@ pour feuilleter quelques pages sur le site des éditions du Seuil

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

une inquiétante forêt…

foret
by Nicolas Vigier
via Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *