La Guerre de Catherine de Billet et Fauvel

,

guerre de catherineAdaptation du roman éponyme de Julia Billet
dessins de Claire Fauvel
Rue de Sèvres, 2017

 

Rachel est confiée par ses parents à la Maison de Sèvres, une école pas tout à fait comme les autres. C’est là qu’elle se découvre une passion pour la photographie. Mais la Seconde Guerre mondiale est engagée et la jeune fille juive doit changer de nom et fuir… [résumé éditeur]

 

Je ne connais pas le roman dont est issu la bande-dessinée mais j’ai été embarquée dès les premières pages du récit de la vie de la jeune Rachel. La Maison de Sèvres apparaît comme un îlot de sagesse dans un monde cerné par la barbarie de la Seconde Guerre mondiale. Pourtant, pour préserver ce havre, les enfants juifs doivent partir en changeant d’identité. Ainsi Rachel devient Catherine et doit laisser derrière elle les amis auxquels elle était attachée. Sa vie sera alors une longue répétition de ces au-revoirs. A chaque nouvelle étape, la jeune fille réussit à vivre de nouvelles expériences mais est rattrapée par la peur du régime nazi.

guerre de catherine - extrait

Rachel est un personnage fort. On s’attache très vite à elle et c’est avec ferveur que l’on attend avec elle la fin de la guerre. Le dessin de Claire Fauvel apporte une certaine douceur dans une histoire complexe d’une tristesse cruelle comme seule les guerres peuvent en faire. Les pages de clichés photographiques parsemées ici et là rappellent la passion de la jeune fille pour les images et font écho au talent de l’illustratrice.

Une très belle proposition qui m’a happée du début à la fin.

bd_de_la_semaine_big_red

BD de la semaine chez Moka

Objectif lecture de l’été 2017

 

Pour en savoir plus :

@ les avis d’Antigone et Ricochet

@ feuilletez quelques pages sur le site des éditions Rue de Sèvres

@ le site de Claire Fauvel

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

une collection qui aurait enchanté Rachel

Collection by Gilles Péris y Saborit via Flickr
Collection
by Gilles Péris y Saborit
via Flickr

15 commentaires



  1. // Répondre

    Tu n’es pas la première à mettre en avant les qualité de cet album. Je re-note 🙂


  2. // Répondre

    J’aime beaucoup ce que fait Julia Billet, je suis donc partant pour découvrir cette adaptation de l’un de ses textes.


  3. // Répondre

    C’est une époque de notre passé que je ne lis jamais. Pourtant, je vais noter ce titre.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *