La Bib du Petit Bout #18

Voilà les deux derniers titres qui ont retenu l’attention de mon Petit Bout qui ne cesse de grandir.

Du haut de ses 6 ans, elle a des choix bien affirmé qui ne sont pas toujours raccord avec les miens.

un gateau commentUn Gâteau comment ?
texte de Gwendoline Raisson
illustrations d’Ella Charbon
l’école des loisirs, 2017

 

Léonie doit surveiller son petit frère pendant un moment. Quand il lui demande un gâteau et que celle-ci lui répond « Un gâteau comment ? », le garçon répond forcément « au chocolat ». Mais était-ce vraiment la réponse attendue ?

 

Petit Bout a adoré cet album qui l’a bien fait rire. S’adressant à un public plus jeune qu’elle (6 ans) à mon avis, elle a tout de suite compris où voulait en venir l’héroïne de l’histoire et a attendue avec délectation la chute.

Bien sûr, c’est un album qui parle de la politesse et de la manière dont nous éduquons nos enfants pour qu’ils l’apprennent. Pourtant le tout est fait avec tellement de simplicité et d’efficacité que nous ne pouvons que sourire face à la façon dont elle est vue par les enfants. Les illustrations d’Ella Charbon au trait précis et les bulles m’ont rappelée certains comics trip.

 

merveilleuse histoireMerveilleuse histoire
texte d’Hélène Lasserre
dessins de Gilles Bonotaux
Seuil, 2017

 

Alors qu’elle était encore dans le ventre de sa mère, la narratrice de cette histoire a assisté à la construction de sa maison. Maintenant, la voilà en fauteuil roulant au pied de la même façade. Entre temps, elle aura vécu deux guerres, plusieurs modes vestimentaires et tant de voisins…

 

Après avoir enchanté bon nombre de lecteurs avec leur précédent album Merveilleux voisins, le duo Lasserre/Bonotaux propose une belle fresque historique à travers l’histoire d’un personnage et de sa maison. Grâce à l’utilisation de la première personne du singulier, on entre directement dans la petite histoire qui permet aux enfants de découvrir la Grande histoire.

merveilleuse histoire - extrait

Mon Petit Bout s’est passionnée pour ce bel album oblong qui lui a permis de comprendre tant par les mots que par les images les nombreux changements survenus depuis plus d’un siècle. Les deux guerres apparaissent et sont expliquées avec le départ des hommes pour le front ou le combat dans la ville. On voit la ville remplacer la campagne et les automobiles se faire de plus en plus nombreuses. La dernière page est très optimiste et j’aimerai bien la voir se réaliser.

Une belle façon de faire découvrir l’Histoire « par le petit bout de la lorgnette » qui a séduit la maison.

challenge je lis aussi des albums 2017

Challenge Je lis aussi des albums 2017 chez Hérisson 49 et 50/100

Objectif lecture de septembre 2017

Pour en savoir plus :

@ les blogs de Gwendoline Raisson et Ella Charbon

@ l’avis de Clarabel sur Un Gâteau comment ?

@ un seul site pour le duo Lasserre – Bonotaux, couple à la ville comme à la plume

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

parce que je trouve la photo très belle et qu’elle représente bien l’insolence de l’enfance

my little sister by Reinis Traidas via Flickr
my little sister
by Reinis Traidas
via Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *