Le Peintre qui changea le monde de Ben Kemoun

peintre qui changea le mondetexte de Hubert Ben Kemoun
illustrations de Justine Brax
Albin Michel Jeunesse, 2015

 

Sélection du Prix des Incorruptibles 2017/2018, catégorie CE2/CM1

« Avant, il y a très longtemps,
ou peut-être pas si longtemps que ça,
les animaux d’Afrique étaient tous gris.
Un gris un peu triste, comme un dimanche de pluie.« 

 

Hubert Ben Kemoun est une fois de plus sélectionné dans le Prix des Incorruptibles. Il faut dire qu’il a l’art des mots et du rythme, propose des histoires toujours originales dans lesquelles on se sent bien.

Ici, il nous raconte l’histoire de Boniface Lazufi, fils du peintre qui inventa les couleurs et les motifs des animaux de la Savane africaine. Son travail de peintre à lui est de faire perdurer ces créations en les remettant en l’état quand les animaux se présentent à lui. Il est très satisfait de ce rythme de vie et de ses peintures jusqu’au jour où une femme vient perturber sa routine. De là, il va, sans s’en rendre compte, créer de nouveaux motifs bien loin des habituelles fourrures.

Qu’est-ce qui incite la création ? Qu’est-ce qui donne à l’art sa puissance ? Comment se satisfaire (ou pas) de ses travaux ? Ainsi, avec délicatesse et métaphore, Hubert Ben Kemoun interroge le lecteur sur sa conception de l’art.

Le texte est accompagné de grandes illustrations pleine page simple ou double signées Justine Brax. On reconnait son trait dans les grands yeux de ses personnages, comparables à ceux de ses albums précédents Mowgli ou Rouge Bala, et dans les compositions chatoyantes. Son travail à la peinture donne matière aux pelages des animaux et donne vie à des nouvelles créations très ethniques.

J’ai eu du mal à entrer dans l’histoire mais j’en suis ressortie le sourire aux lèvres.

challenge inco 17-18challenge je lis aussi des albums 2017

Challenge Prix des Incorruptibles 2107/2018 sur ce blog

Challenge Je lis aussi albums 2017 chez Hérisson 51/100

 

Pour en savoir plus :

@ des titres dans les précédentes sélections Incos par Hubert Ben Kemoun : Les Monstres de là-bas et Arlequin ou les oreilles de Venise ;

@ le site internet de Justine Brax

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

maintenant, nous avons une autre façon de repeindre le monde…

Street Art Literally by Matthias Ripp via Flickr
Street Art Literally
by Matthias Ripp
via Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *