L’Oiseau qui avait avalé une étoile de Cohen et Demuro

,

oiseau-qui-avait-avale-une-etoiletexte de Laurie Cohen
dessins de Toni Demuro
La Palissade, 2015

 

Sélection du Prix des Incorruptibles 2016/2017 – catégorie Maternelle

En avalant une étoile, un petit oiseau est devenu aussi brillant qu’elle. Désormais, plus aucun animal ne veut être proche de lui de peur d’attirer les prédateurs… Le volatile reste seul jusqu’à l’arrivée d’un homme.

 

Je connaissais cet album de nom pour l’avoir déjà vu passer sur un certain nombre de blogs mais ne l’avais jamais lu.

J’ai découvert un texte sensible sur la différence et la solitude. Avec peu de mots, le lecteur comprend rapidement où se situe le problème du héros et compati devant les multiples rejets dont il fait l’objet. Les pages s’enchainent et la répétition de cette demande des autres animaux « Éloigne-toi, tu vas nous faire repérer… » apparaît presque comme une terrible sentence de solitude. Heureusement, l’espoir est là et la fin permet à l’oisillon de trouver sa place dans le vaste monde.

oiseau-qui-avait-avale-une-etoile-photo

Les illustrations aux tons sombres font ressortir la luminosité du personnage principal et traduisent visuellement l’inquiétude des animaux et la tristesse de l’oiseau. Les toutes dernières pages ne comportent aucun texte et mettent l’accent sur le bonheur retrouvé en proposant des couleurs beaucoup plus claires où l’oiseau apparaît comme un astre parmi d’autres.

Vraiment une belle découverte qui nous fait voir la voie lactée d’une autre manière…

challenge incos 2016-2017challenge je lis aussi des albums 2016

Challenge Prix des Incorruptibles 2016/2017 sur ce blog

Challenge Je lis aussi des albums 2016 chez Hérisson 105/100

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Sophie, Pepita, Lael et Ricochet

@ Laurie Cohen est une auteure touche à tout comme le montre son site

@ le site internet de Toni Demuro

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

saurez-vous trouver votre étoile ?

Stars by Russ Morris via Flickr
Stars
by Russ Morris
via Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *