Chaque soir à onze heures en BD

,

chaque soir à 11 heures bdd’après le roman de Malika Ferdjoukh
scénario d’Eddy Simon
dessins de Camille Benyamina
Casterman, 2015

 

Willa vit seule avec sa mère à Paris. Lors de la soirée d’anniversaire de sa meilleure amie, elle fait la rencontre d’Edern, un jeune homme solitaire un peu hors du temps et au passé familial tragique.

 

A défaut d’avoir lu le roman de Malika Ferdjoukh (que je voulais lire depuis un moment) me voici à vous parler de son adaptation. Je ne ferrais donc aucune comparaison entre les deux livres, seulement une critique de la bd.

Les premières pages nous plongent dans l’ambiance huppée de la bourgeoisie parisienne même si la lycéenne vit elle dans un environnement plus ordinaire. Au fur et à mesure des pages, on fait la rencontre d’un certain nombre de personnages secondaires qui ont chacun leur importance puisqu’ils vont chacun apporter leur contribution à une intrigue bien plus complexe qu’il n’y paraît.

chaque soir à 11 heures bd - extraitOn reste dans les drames romantiques d’une adolescente mais avec une touche fantastique et mystérieuse qui vient englober le tout et donne au final presque une enquête.

Pour les dessins, les traits sont plus crayonnés et les ambiances stylisées grâce au travail des couleurs et des lumières que j’ai particulièrement apprécié. Je pense que la cible adolescente se reconnaîtra dans ce trait moderne, entre croquis et précision, qui donne vraiment une image particulière à l’ensemble.

.

bd_de_la_semaine_big_redchez vousBD de la semaine

Challenge Chez vous sur ce blog

.

Pour en savoir plus :

@ les avis de Clarabel et Sophie

@ le site internet de Camille Benyamina

@ feuilletez quelques planches sur le site de Casterman

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

la couverture originale du roman

chaque soir à 11 heures bd - bonus

5 commentaires


    1. // Répondre

      une vraie ambiance, et un livre qui devrait plaire aux collégiens


  1. // Répondre

    J’ai lu la version roman lorsqu’il a été réédité il y a quelques mois et j’ai adoré (depuis, j’ai lu deux autres livres de l’auteure). Cette adaptation en BD me fait de l’oeil !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *