Elles aussi ont fait la grande guerre

elles aussi ont fait la grande guerretexte de Pauline Raquillet et Valentine Del Moral
illustrations de Loïc Le Gall
Oskar éditeur, 2014

.

« Ces 40 figues féminines ont pour point commun d’avoir été, chacune à leur façon et au même titre que les poilus, les héroïnes de la Grande Guerre. Si quelques-unes ont combattu l’arme au point, la plupart d’entre elles se sont engagées dans le conflit de bien d’autres manières.
Scientifiques, médecins, artistes, pilotes, paysannes, écrivaines, photographes, suffragettes, employées, elles se sont révélées intrépides, téméraires, endurantes, audacieuses, ingénieuses, casse-cou. »

 

Quoi de mieux que ces quelques mots empruntés à l’introduction de ce documentaire pour vous le décrire. La féministe qui est en moi a particulièrement apprécié cette lecture qui montre que la guerre n’est pas seulement une affaire d’homme et de bataille. Les femmes ont conquis avec les conflits une indépendance qu’elles n’auront de cesse de revendiquer et il est toujours bon de le rappeler.

Concernant le livre en lui-même, chaque portrait est construit de la même façon et prend une double page. A gauche, une grande illustration ou photographie avec en dessous une biographie succincte du personnage. A droite, une page « imaginez seulement… » qui raconte les faits de cette femme pendant la grande guerre. On trouve également dans les marges des explications autour d’évènements ou de mots moins connus des enfants. Les pages sont aérées, claires et avec un vocabulaire simple.

Plusieurs personnalités m’ont marqué : la peintre Romaine Brooks et son tableau La France croisée pour rendre hommage à tous les efforts des français, la sculptrice Anna Coleman Ladd précurseur de la chirurgie réparatrice, la médecin Nicole Mangin, la militante Rosa Luxembourg ou l’espionne Mata Hari bien sûr. Toutes les nationalités présentes autour du conflit sont représentées que les pays fassent partie des gagnants ou des perdants de la guerre. Enfin, le livre se conclut sur un chapitre réservé aux « femmes de l’ombre » dont on n’a pas retenu le nom mais qui ont largement contribué à la guerre.

Un bel ouvrage où j’ai appris beaucoup de chose et dont il serrait dommage de se priver.

 

objectif lecture avril 2016Il compte dans mon objectif lecture d’avril

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de la librairie Comptines et d’Orbe

@ à découvrir dans la même collection : Paris, c’est elles aussi !

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

portrait de Rosa Luxemburg, figure importante pour ses idées anti-militaristes

Rosa Luxembur
Rosa Luxemburg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *