L’étrangleur du 15 août de Sandrine Beau

,

etrangleur du 15 aouttexte de Sandrine Beau
Oskar jeunesse – Court métrage, 2012

 

Thomas est coincé chez lui pour le week-end du 15 août. A cause d’une mauvaise chute, le voilà la jambe dans le plâtre. Ce dont il ne se doutait pas par contre, c’est qu’il serait le témoin d’un meurtre.

 

Pas besoin d’en faire des tonnes pour vous filer les pétoches et vous donnez envie de n’ouvrir à personne. Sandrine Beau réussit en quelques pages à créer une atmosphère angoissante et à nous entraîner dans les tourments de son personnage en proie avec un tueur. La fin est surprenante car elle ne livre pas toutes les réponses et laisse le lecteur légèrement frustré.

Comme l’indique le nom de la collection, le texte est très cinématographique et l’on voit sans soucis les différentes images défilées dans son esprit. Je pense que les jeunes lecteurs se feront une belle frayeur avec ce texte et j’ai hâte de leur mettre entre les mains pour savoir ce qu’ils en pensent.

Un texte court mais puissant en main.

 

challenge ya 5Challenge Young adult  chez Muti 51/65

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de LJ 83 et Gabriel

@ découvrez l’avis de Clarabel sur la suite de ce roman : L’étrangleur est de retour

@ le blog de Sandrine Beau

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

la belle couverture de ce second opus

etrangleur du 15 aout - bonus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *