Un week-end sans fin de Claire Gratias

week end sans fintexte de Claire Gratias
Syros – Mini soon +, 2015

 

Charlotte est obligée d’aller passer le week-end chez son oncle et sa tante plutôt que d’aller assister avec son amie au concert de son chanteur préféré. Elle fulmine ! D’autant plus, quand elle recommence à vivre la même journée cauchemardesque…

 

Vous pensez au Jour de la marmotte dans le film Un jour sans fin ? Et bien vous n’avez pas tord, surtout que l’héroïne a elle-même cette référence quand commencent ces soucis temporels.

Ce roman alterne en réalité deux récits. Le premier se situe dans notre réalité temporelle et met en scène Charlotte, sa journée du samedi, son état d’esprit vis-à-vis de sa cousine parfaite et de l’esprit nature de leur famille. Le second est plus irréel, et montre Veluiah dans une autre dimension qui va influencer la vie de Charlotte via différentes manettes incluant le replay.

J’ai trouvé le ton de Charlotte plutôt vrai dans son attitude (elle a pu me rappeler ma propre adolescence) et j’ai beaucoup aimé le personnage d’Elsa, la cousine, qui est elle-aussi une adolescente comme les autres, pleine de secrets et de rêves.

En ce qui me concerne, il m’aura manqué un petit quelque chose pour complètement adhérer… Mais nul doute que cet ensemble cohérent devrait plaire aux jeunes lecteurs.

« A tuer, c’est l’expression adaptée, car en regardant s’éloigner la voiture de mes parents,
je me sens d’humeur carrément assassine. »

 

challenge ya 4Challenge Young adult 4 chez Muti 53/65

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Lirado et Kik

@ un récit qui est d’abord paru dans le magazine Je Bouquine

@ découvrez aussi la série Orphans de Claire Gratias sur ce blog

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

n’hésitez pas à découvrir le travail de Stéphanie Hans qui a réalisé la couverture de ce roman

Stéphanie Hans
Stéphanie Hans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *