Caprices ? C’est fini ! de Pierre Delye

caprices c'est finitexte de Pierre Delye
illustrations d’Albertine
Didier Jeunesse, 2015

 

Le Roi aimerait bien que sa fille le laisse enfin tranquille, qu’il puisse enfin vaquer à ses occupations sans avoir à satisfaire quotidiennement ses envies. Pour cela, il décide d’écouter son chambellan et de la marier. Oui, mais la Princesse n’est pas franchement ravie de cette décision et décide de faire passer des épreuves à ses prétendants.

 

Le début de ce roman m’a clairement fait pensé à un texte de Bernard Friot intitulé La Princesse élastique. Ce petit roman présentait lui aussi une princesse refusant le mariage arrangé par ses royaux parents et trouvant un stratagème pour y échapper (un petit roman dont je re-parlerais à l’occasion).

Mais passé les premiers chapitres, j’ai enfin réussi à me défaire de cette impression de déjà vu pour entrer pleinement dans cette histoire d’épreuves farfelues et de royauté en mal de réalité. Car Pierre Delye a choisi de mettre en scène une histoire rigolote sous laquelle on découvre petit à petit un fil conducteur plus sérieux sur la différence (de richesse, de valeurs, de morale…). Chacun pourra y trouver son compte que ce soit avec l’histoire de base pleine de rebondissements ou avec le second degré des personnages et leurs personnalités un brin caricaturales, parfois presque satiriques.

Les illustrations d’Albertine qui viennent ponctuer le récit de temps à autre renforcent le côté décalé de ce conte moderne. En effet, le travail de l’illustratrice propose des personnages aux proportions déséquilibrées, des silhouettes qui guident le lecteur dans son imaginaire et le conduise à l’inattendu.

Sans un être un coup de cœur, je me suis bien amusée à la lecture de ce roman et je pense que les enfants dès 10 ans devraient eux-aussi trouvés de quoi sourire.

 

challenge ya 4Challenge Young adult 4 chez Muti 31/65

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Céline, LetterBee, Lirado, la Soupe de l’espace et Ricochet.

@ le site internet de Pierre Delye

@ et celui d’Albertine, l’illustratrice

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

la magie des princesses n’a pas d’âge…

Princess Candles by Bill Ferriter  via Flickr
Princess Candles
by Bill Ferriter
via Flickr

3 commentaires



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *