La Fille qui n’aimait pas les fins de Y. Hassan et M. Radenac

fille qui n'aimait pas les finstexte de Yaël Hassan et Matt7ieu Radenac
Syros – Tempo, 2013

 

Prix des Incorruptibles – Sélection CM2/6ème

 

Maya adore les livres, elle en serait presque amoureuse. Sa mère décide donc de l’inscrire à la bibliothèque pour satisfaire sa soif de lectures. Manuelo est un vieil écrivain qui y passe ses journées. Leur rencontre est-elle vraiment le fruit du hasard ? Et quel secret se cache réellement derrière les mots du grand-père ?

 

Un livre qui parle de livres, de lecture et de bibliothèques : comment avais-je fait pour ne pas l’avoir encore lu ? Grâce au Prix des Incos, voilà qui est chose faite.

On découvre au fil des pages la voix de Maya : son présent, sa famille qui se recompose avec le nouveau compagnon de sa mère et l’annonce d’une grossesse. On comprend au fil de ses mots que son père est décédé, qu’elle souffre de la situation et que la lecture est une passion qu’elle partageait avec lui.

Et puis il y a aussi la voix de Manuelo, un écrivain célèbre en déclin, qui cherche à renouer des liens avec une petite-fille qu’il ne connaît pas car il s’est brouillé avec son fils il y a de nombreuses années.

Les recoupements sont aisés à comprendre et petit à petit le lecteur retrace l’histoire de cette famille cassée qui essaye de se reconstruire. Les écritures de Yaël Hassan et Matt7ieu Radenac se répondent, s’alternent, se livrent… Elle donne une jolie vision de la lecture, presque idyllique, sans pour autant oublier qu’elle n’est pas si facile à conquérir.

« C’est une calamité, tous ces orphelins de lecture qui courent les rues. »

J’ai passé un agréable moment tant en compagnie du grand-père que de sa petite fille, et les échos des jeunes autour de moi sont tout aussi enthousiastes. Un bon prétendant au titre si vous voulez mon avis…

Et je vous laisse sur cette dernière citation qui m’a fait sourire (tout comme la description de la bibliothécaire dans ce roman à la fois intrusive, curieuse, bienveillante et stricte, une vision somme toute assez juste) :

« Je reste interloqué. Un auteur de littérature jeunesse.
Alors, que suis-je, moi ? Un auteur de littérature vieillesse ?
Quelle horreur ! Un écrivain n’est-t-il pas un écrivain tout court ? »

 

challenge ya 4Challenge Young adult 4 chez Muti 7/65

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Pépita, Georges, Anne, Faelys et Ricochet

@ le blog de Yaël Hassan

@ retrouvez d’autres titres du Prix des Incorruptibles 2014-15 sur ce blog

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

une très belle illustration trouvée sur Pinterest

fille qui n'aimait pas les fins - bonus

4 commentaires


  1. // Répondre

    Un roman qui est dans ma PAL depuis quelques temps, qui me fait envie, mais que je n’ai pas encore pris le temps de lire !


    1. // Répondre

      Il se lit rapidement et ne devrait pas te prendre trop de temps.
      Une belle lecture en tout cas.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *