Après la peine d’Ahmed Kalouaz

apres-la-peinetexte d’Ahmed Kalouaz
Le Rouergue – DoAdo, 2014

 

Tout bascule pour Ludo le jour où les policiers débarquent chez lui et emportent son père, comptable pourtant propre sur lui. Mais l’escroc est là et à sa sortie de prison, il faut réapprendre à se connaître. Au delà des zones d’ombre, un voyage à deux va permettre à l’adolescent de découvrir qui est vraiment son père.

 

Après la peine est un roman qui se déroule pendant la période estivale, qui se déroule avec une lenteur propre aux chaleurs du sud. Moi qui n’aime pas les récits qui trainent en longueur et préfère les rebondissements, j’ai pourtant apprécier ce rythme. Il est adapté aux questionnement de Ludo, qui attend, patiemment, que son père raconte son histoire, explique son escroquerie, et par là même les souffrances imposées à son fils et à sa femme.

L’écriture d’Ahmed Kalouaz, que je connaissais déjà pour le sublime Mon cœur dans les rapides, est toujours aussi subtile dans le traitement des sentiments. La retenue du père et du fils tout au long de l’histoire donne un ton singulier, presque une histoire d’hommes (si on veut signifier le côté sexiste de la chose). Petit morceau choisi par mes soins vous donnez la pleine mesure de cette jolie plume :

« Il paraît que les adolescents sont habités, tourmentés par le sens de leur vie, le bon chemin à trouver ou à suivre, la bonne mesure, avec une violence sourde qui pousse par tous les pores de la peau. »

Une jolie lecture, courte, qui donne envie de prendre sa voiture et de partir à la découverte de la nature, de sa nature et de celles des autres.

 

challenge ya 4Challenge Young adult 4 chez Muti 5/65

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Pépita, Kik, Val, Orbe, Lirado et M’lire

@ découvrez aussi Mon cœur dans les rapides de cet auteur, déjà un coup de cœur pour moi.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

on s’y voit bien, à attendre le temps qui passe

Caravanes by 2frix 1975
Caravanes
by 2frix 1975 via Flickr

 

Un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *