Une histoire sombre… très sombre de Ruth Brown

histoire sombre tres sombretexte et illustrations de Ruth Brown
Gallimard, 2005

 

Edité pour la première fois en 1981, cet album fait partie des classiques de la littérature de jeunesse.

Il traite des angoisses enfantines, surtout celle du noir mais aussi celle du vide, de l’inconnu et de l’indicible.

L’histoire revêt la forme d’un entonnoir. Chaque page part d’un ensemble très grand (un pays par exemple) avant de se concentrer sur un de ses détails (la forêt du pays). L’histoire défile ainsi de suite jusqu’à son point culminant où le lecteur atteint une petite boîte posée dans le coin sombre (très sombre) d’un meuble sombre (très sombre), lui-même se trouvant dans une chambre sombre (très sombre) au fin fond d’un sombre (très sombre) château.

Du côté du texte, on retrouve une seule et unique phrase par image. Celle-ci est très descriptive et joue sur la répétition de la formule « sombre très sombre » comme une ritournelle. Cette formulation courte et répétitive plonge le lecteur dans une ambiance mystérieuse (qui y-a-t-il derrière la prochaine page) et inquiétante.

Pour les illustrations on reconnait sans conteste le travail de Ruth Brow. Ses images montrent une belle finesse dans les détails et en même temps des traces de coups de pinceaux comme si elle désirait montrer ses techniques aux lecteurs.

Un classique indémodable à lire dès le plus jeune âge.

 

logo je lis aussi albums 2014Challenge Je lis aussi des albums 2014 chez Hérisson 59/100

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Lili Miaou et Ricochet

@ découvrez en un peu plus sur la vie et l’œuvre de Ruth Brown chez Gallimard jeunesse

_ _ _ _ __ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

un château sombre, très sombre… celui de Gisors

©Den60
©Den60

3 commentaires


  1. // Répondre

    Je viens de mettre la main dessus. Déjà vu, jamais lu, je profite de l’arrivée du prochain challenge Halloween pour le découvrir.
    Je le trouve très habilement mené.


    1. // Répondre

      contente de te voir découvrir ce classique…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *