Never Sky de Veronica Rossi

never skyT.1
texte de Veronica Rossi
Nathan, 2012

 

Aria a grandi chez les Sédentaires au sein d’une Capsule protectrice où la seule escapade vient de mondes virtuels dans lesquels elle peut passer ses journées. Mais comme tous les enfants, elle veut plus. En transgressant certaines règles, elle va mettre en danger la survie de sa communauté et sera bannie pour ça.
A l’extérieur, seuls les tempêtes d’Ether et les sauvages l’attendent. C’est la mort assurée. Enfin c’est ce qu’on lui a raconté.

 

Voici une nouvelle dystopie qui m’a franchement convaincue. Je dirais même que j’ai dévoré ce premier tome avec avidité. La trame n’est pas originale avec deux adolescents que tout oppose : une Sédentaire et un Sauvage, qui vont être amenés à collaborer, développant ainsi des sentiments amoureux.

Pourtant, l’univers créé par Veronica Rossi est intéressant. Notre monde a été pollué par les hommes et a créé des tempêtes d’Ether qui ravagent tout sur leur passage. Face à cela, certains ont été choisis pour être mis à l’abri dans des capsules, d’autres ont été abandonnés à leur sort et sont revenus à une vie plus dure et plus manuelle. Notre héroïne va le découvrir au fur et à mesure de sa quête et réaliser, dans un même temps, qu’elle doit remettre en question toutes ses croyances.

La psychologie des personnages est bien dessinée pour un premier tome. On comprend d’or et déjà ce qui orientera leurs décisions futures. Et puis Pérégrine (malgré un nom à coucher dehors) possède un sex appeal qui fera sans aucun doute craquer toutes les amatrices du genre.

Un premier tome qui tient ses promesses et qui donne surtout envie de connaître la suite ! [A noter que je n’aime pas du tout ce style de couverture et que je serais sans doute passée à côté si on ne me l’avait pas conseillée]

 

ya 2013Challenge Young adult 3 chez Muti

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Pepita, Nathan, Kik, Dorot, Hérisson, Lirado et Mélo

@ le site internet de Veronica Rossi

@ une interview rapide de l’auteur chez Hopeee

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

une très belle illustration de Peregrine et de son environnement

by arthenartemis
by arthenartemis

3 commentaires


  1. // Répondre

    Autant la couverture ne me tente absolument pas, autant la critique me donne envie d’en savoir plus ! Dès que je peux, j’attaque Never Sky ! 🙂


    1. // Répondre

      J’attends ton avis alors.
      Il m’a fallu moi aussi passer outre la couverture.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *