Double jeu de Judy Blundell

double jeu blundelltexte de Judy Blundell
Albin Michel Jeunesse – Wiz, 2013

 

1950. Kit Corrigan, belle jeune femme d’origine irlandaise à la chevelure flamboyante, quitte Providence et le peu de famille qui lui reste pour New York et l’espoir de voir briller les feux de la rampe. Malheureusement ce ne sont que des rêves ; la réalité n’en ai que plus cruelle et plus dure. Aussi quand elle voit Nate Benedict, père de son ex petit ami, lui proposer son aide, elle accepte sans arrière pensé. C’est oublié qu’il est un avocat connu pour ses liens avec le milieu mafieux…

 

Judy Blundell signe une fois de plus un roman à l’ambiance saisissante. Elle aborde par des flash-back la vie provinciale de Kit à Providence, son milieu assez pauvre, la dissolution de sa famille et les raisons de son départ. Elle approfondie avec justesse et documentation les sentiments de cette jeune femme modeste, pleine de rêves, dans l’Amérique des années 50. Ainsi, la partie où elle évoque les tournées des triplées Korrigan (2 filles et 1 garçon dont fait partie Kit) à travers les États pour se faire quelques sous est assez révélatrice de l’époque.
D’un autre côté, J. Blundell présente l’attrait de la grande ville, celle où tout est permis mais où finalement on n’est bien peu de chose : une fourmi dans la gigantesque fourmilière. Pour Kit, c’est un environnement dont elle a peur et dont elle a besoin en même temps.

A ces magnifiques atmosphères et descriptions, s’ajoute une belle intrigue amoureuse, avec l’attente du tant espéré Billy, petit ami engagé dans la guerre Corée ; sa relation avec Kit est tumultueuse et vous promet de belles émotions. Et puis il y a aussi le milieu mafieux de cette période dont la jeune femme pourrait bien avoir à se méfier, plus qu’elle ne croit.

Ce roman contient encore tant de chose dont je voudrais vous parler. Mais je vous laisserai plutôt les découvrir par vous même. Un livre à lire dans un souffle pour avoir l’impression de voyager à une autre époque. Un coup de cœur pour moi.

 

ya 2013challenge bookineurs en couleursChallenge Bookineurs en couleurs chez Liyah (PAL Bleue)

Challenge Young adult 3 chez Muti

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Azilis, Clarabel, Fantasia, et Hérisson

@ découvrez aussi son précédent roman Ce que j’ai vu et pourquoi j’ai menti

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

le New York des années 1950

 © Frank Larson Oscar
© Frank Larson Oscar

9 commentaires


  1. // Répondre

    Je comprends ton coup de cœur mais je crois que ce n’est pas du tout un roman pour moi.


    1. // Répondre

      Tu devrais essayer son précédent, il pourrait plus t’interesser.


  2. // Répondre

    Oui un beau livre tout en nuance… dans un milieu opaque où l’héroïne se débat pour tenter de trouver son chemin au milieu de fantômes…


  3. // Répondre

    J’ai bien aimé ce deuxième roman. Je lui ai préféré Ce que j’ai vu et pourquoi j’ai menti.


    1. // Répondre

      Au final je ne sais pas lequel m’a le plus convaincu…


  4. // Répondre

    J’ai lu le précédent et j’ai détesté. Je vais peut-être passer mon tour malgré ton avis.


    1. // Répondre

      tu es bien la première que je rencontre à ne pas avoir aimé l’écriture de l’auteur.
      mais il en faut bien 😉



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *