Petites lectures #07

4eme petit cochonLe Quatrième petit cochon
texte d’Agnès de Lestrade
illustrations de Laure du Faÿ
Milan poche – Benjamin. Quelle aventure, 2013

 

On connaît bien sûr l’histoire des trois petits cochons. Mais saviez-vous qu’ils avaient un petit frère prénommé Rikiki, un petit frères maladroit et peureux. Pourtant c’est lui qui a vaincu le grand méchant loup !

 

Agnès de Lestrade revisite le conte des trois petits cochons avec humour et brio. Le petit Rikiki n’est pas aussi doué que ses grands frères mais a un don pour la peinture. Aussi, lorsque ceux-ci s’en vont de la maison pour construire leurs logis, il les suit et peint lui aussi sa maison… sur un arbre. Arbre qui terrassera le grand méchant loup quand celui-ci voudra manger le gentil cochon. Une histoire simple et efficace qui m’a bien fait sourire.

Les illustrations ne m’ont pas particulièrement emballé mais sont très accessibles et très compréhensibles pour les enfants auxquels se destinent ce petit roman. Dès 6/7 ans.

 

chant du pirate cantinLe Chant du pirate
texte de Marc Cantin
illustrations de Marc Goubier
Oskar éditeur – Premières lectures, 2013

 

Faire partie d’une famille de pirate et ne pas aimer se battre, c’est un véritable problème pour Tino. Il préfèrerait chanter la sérénade sous les étoiles.

 

La question de l’hérédité et des pressions familiales sont ici abordées de manière humoristique. Découpé en petits chapitres, avec un glossaire à la fin pour les mots difficiles (notifiés en rouge dans le texte), le format de cette première lecture est vraiment adapté aux jeunes lecteurs. Les illustrations sont rigolotes et correspondent bien à l’esprit de la piraterie.

La piraterie attirera bon nombre de petits garçons mais la sensibilité de la thématique saura séduire les filles. Plus qu’une chose à faire : à l’abordage !

 

chien pourriChien pourri
texte de Colas Gutman
illustrations de Marc Boutavant
Ecole des loisirs – Mouche, 2013

 

Chien pourri sent les poubelles, ressemble à une serpillère et prend tout ce qu’on lui dit pour argent comptant. Difficile alors de trouver un maître digne de se nom…

 

Le duo Colas/Boutavant m’a séduite d’emblée. Le texte est tendre et grinçant à la fois avec ce chien clochard que l’on pourrait vite humaniser. On se prend rapidement d’affection pour lui, et certaines péripéties nous donneraient presque mal au cœur…

chien pourri - illLes illustrations de Marc Boutavant sont toujours aussi espiègles. Son chien pourri ressemble vraiment à une serpillère et les personnages humains ont quelque chose d’assez réaliste dans leurs physionomies. De nouvelles aventures sont à découvrir très bientôt.

 

challenge bookineurs en couleursChallenge Bookineurs en couleurs chez Liyah (PAL Blanche) pour ce dernier titre.

 

Pour en savoir plus :

@ l’avis de Ricochet sur Le Chant du pirate

@ le site internet de Marc Cantin

@ Chien pourri a eu de nombreuses chroniques sur la toile. Retrouvez celles de mes copinautes A L’Ombre du grand Arbre : Kik, Céline, Nathan et Carole

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

Marc Boutavant, c’est aussi le créateur de Mouk

petites lectures 07 - bonus

2 commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *