Run Day Burst T.1/2/3 de Yuko Osada

run day burst 01scénario et dessins de Yuko Osada
Ki-oon, 2011

 

Run Day Burst est une course légendaire. Aucune règle, aucun itinéraire pré-défini, juste un point de départ, un point d’arrivée et une seule voiture gagnante. Par un concours de circonstance, la maison de Barrel est détruite par Trigger, un voleur conducteur de bolide, il décide de participer à la courses à ses côtés.

 

Voici une série qui a de quoi séduire tous les amateurs de manga. Elle a du peps, du rythme, de l’humour… le tout autant dans les dessins que dans le scénario.

Car même si le scénario peu paraître banal avec une simple course automobile, le fait qu’aucune règle ne soit émise implique beaucoup de bagarres, d’accidents, de trahisons et d’alliances. Les tomes sont gros et permettent de s’imerger dans l’ambiance complètement loufoque de la série. En cela, elle se rapproche de séries telles que One Piece pour ce côté complètement barré avec une différence de taille (au propre comme au figuré) puisque cette série ne compte que 8 tomes en tout et pour tout.

Une jolie découverte donc, et cela grâce à la bibliothèque.

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Bodoï et Animeland

@ une petite biographie du mangaka

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

et une petite image de notre héros

yuko osada
© yuko osada

4 commentaires


  1. // Répondre

    Seulement 8 tomes, c’est un vrai plus ! C’est une série qui doit plaire aux garçons 😉


    1. // Répondre

      Je te dirais ça quand j’aurais des retours…


  2. // Répondre

    J’apprécie vraiment beaucoup tes chroniques mangas parce que moi je ne suis pas du tout calée. Je peux me permettre une proposition ? Il manque juste une petite indication d’âge, même si c’est une fourchette ! En tout cas c’est très utile pour moi, pour mes commandes !


    1. // Répondre

      Ah, les indications d’âge… un vrai débat (qui a eu lieu A l’Ombre du Grand Arbre si ça t’intéresse).
      Celui-ci peut être mis entre les mains d’enfants dès 10 ans je dirais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *