La Fabrique à Comptines

fabrique a comptinesLa Fabrique à Comptines :
13 comptines chantées par Luce
Décors réalisés par Elisa Granowska
Musique interprêtée par Male Instrumenty
Editions Eveil et Découvertes, 2012

 

De Bateau sur l’eau à Ainsi font font font en passant par Pomme de reinette, 13 des comptines les plus connues sont mises en musique par Male Instrumenty accompagnée de la chanteuse Luce.

 

Le groupe de musique polonais a la particularité de n’utiliser que des instruments miniatures ou des jouets-instruments. D’ailleurs la fin du livre permet de découvrir l’ensemble des « instruments » utilisés pour réaliser ce disque. J’ai fait plein de découvertes très intéressantes sur le clarina ou la flûte hydrolique.

La voix joyeuse et joueuse de la chanteuse Luce (découverte grâce à la Nouvelle Star) s’harmonise parfaitement à l’ambiance créée avec ce type d’instrumentalisation. Le disque dure 40 minutes en tout car il comporte en plus des versions chantées les versions instrumentales. Vous pourrez donc vous exercez à votre tour.

boumabib.fr
© boumabib.fr

Les décors créent par Elisa Granowska rejoignent le reste de cet album sur l’originalité et la gaité qu’il en ressort. J’aurais d’ailleurs aimé les voir en réalité car la photographie fait forcément perdre une partie des qualités du travail de l’artiste.

De jolies trouvailles dans la globalité de ce livre au petit format carré, facilement manipulable par les petits. Seul petit bémol, si vous voulez apprendre des comptines, dirigez vous vers un autre titre car les versions sont ici revisitées. Je conseille celui-ci à ceux qui ont envie de s’amuser avec ces chansons fort bien connues.

En tout cas cet album est bourré de vitamines et donne la patate !

 

Pour en savoir plus :

@ l’avis de Madoka et La Mare aux Mots

@ une interview de Luce à la sortie de cet album-cd par Les Chroniques de Mandor

@ le site internet de Male Instrumenty

@ et celui de l’illustratrice Elisa Granowska

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

coccinelle demoiselle, bête à bon dieu… (je vous laisse poursuivre cette comptine)

Coeur avec coccinelle
© torange-fr.com

5 commentaires


  1. // Répondre

    coccinelle demoiselle vole jusqu’aux cieux.
    Petit point blanc, elle attend,
    Petit point rouge, elle bouge,
    Petit point noir, hop ! envolée !
    Coccinelle, au revoir !

    merci Bouma ! j’adoore…


  2. // Répondre

    ah oui ! ça me donne plein d’idées pour des accueils de classe !
    bel album que j’ai hâte de découvrir…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *