Madame Pamplemousse et ses Fabuleux Délices de Rupert Kingfisher

T.1
texte de Rupert Kingfisher
illustrations de Sue Hellard
Albin Michel Jeunesse – Witty, 2012

 

Comme chaque été, Madeleine est confiée par ses parents à son oncle Monsieur Lard, propriétaire et chef tyrannique du restaurant « Le Cochon hurleur ». La jeune fille est douée pour la cuisine, aussi son oncle lui impose-t-il la corvée de vaisselle. Un jour, qu’il lui est confié de rapporter du pâté, elle se perd et découvre la boutique « Délices » de Madame Pamplemousse .

 

Cela fait un moment que j’entends parler de ce petit roman et de la nouvelle collection d’Albin Michel Jeunesse pour les 8-12 ans : Witty.

Me voici donc embarquée avec Madeleine dans les rues de Paris à la découverte de l’infecte gastronomie produite par son oncle (tout aussi infect). La jeune fille est pleine d’enthousiasme pour l’art culinaire mais son oncle a bien fait son travail. Grâce à sa cuisine grasse et immonde, Madeleine est dégoutée (tout comme le lecteur à l’énonciation des multiples mets servis au Cochon hurleur).

Et puis au détour d’une course pour le restaurant, elle découvre la petite boutique de Madame Pamplemousse et de son chat Camembert. La boutique est pleine d’odeur, de mets plus farfelus les uns que les autres, tout comme sa propriétaire. Madeleine va être missionnée par son oncle pour découvrir la recette du Fabuleux Délice qui a eu tant de succès au Cochon Hurleur. Elle devient alors une espionne…

© boumabib.fr

Le texte de Rupert Kingfisher est savoureux, drôle et juste assez long pour nous faire découvrir tous ses personnages et nous donner envie de les suivre dans de nouvelles aventures. Les illustrations de Sue Hellard sont parsemées dans le texte, mais parfois prennent une pleine page pour montrer un moment important dans l’histoire.

Ce petit roman devrait plaire à tous les amateurs de Roald Dahl et de Quentin Blake dont l’esprit habite clairement les auteurs.

 

Un livre de plus dans le Challenge Bookineurs en couleurs (ROSE) de Liyah,

et dans le Challenge Young adult de Muti.

Ce livre compte aussi pour le défi lecture de novembre.

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Pépita, Dorot, Radicale, Fantasia, Bladelor, Catherine, Ricochet, Faelys, Tiphanya, Mimi, Eidole et Yulenka

@ une interview de Béatrice Vincent, directrice de la collection Witty chez Gaëlle

@ le portfolio de Susan Hellard, l’illustratrice de ce joli roman

 _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

toujours de la même illustratrice, un moment de détente…

© Susan Hellard

13 commentaires


  1. // Répondre

    Moi qui suis fan de Roald Dahl, ça devrait me plaire ! 😉

    Euh par contre, je vais être un peu chiante, mais je trouve que ce livre tire plus sur le violet que le rose. Non ?


    1. // Répondre

      ça dépend de la façon dont se reflète la lumière… il est parme. stp, je peux le garder ? j’ai abandonné les 2 autres


        1. //

          merci 🙂


  2. // Répondre

    Totalement fan de Roald Dahl aussi et donc adoré ce premier tome. Je viens d’entamer le deuxième.


      1. // Répondre

        Par contre n’oublie pas de me transmettre tes liens sur l’article à chaque fois, sinon je me perds ! 😉
        Merci Bouma


        1. //

          t’inquiète je ne pense pas à le faire forcément sur le coup mais j’essaierais de ne pas me laisser déborder !






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *