Wake T.1 de Lisa McMann

T.1, Wake
texte de Lisa McMann
La Martinière Jeunesse – Fiction J, 2012

 

Janie cache un lourd secret. Depuis son enfance, elle se fait happer par les rêves des autres, les joyeux comme les cauchemardesques. Dès qu’une personne dort à moins d’un mètre d’elle, elle s’assoupit et plonge dans ses songes. La jeune femme a du mal à mener une vie normale et cherche à échapper à cette malédiction. Et si pour se sauver elle-même, elle devait aider les rêveurs ?

 

Lisa McMann s’est emparée d’un nouvel univers dans la littérature fantastique pour ados. L’atmosphère générale du roman est plutôt angoissante du fait que Janie ne puisse aucunement contrôler son don. Et l’alternance de la voix de la jeune fille avec les flashs de ses rêves (en utilisant deux polices différences) nous montre de manière très concrète la situation de Janie.

Le roman comporte peu de personnages secondaires pour se concentrer sur la psychologie de l’héroïne. On comprend vite son besoin d’aide, tout comme celui de prendre du recul par rapport à ce qu’elle « voit ». L’auteur pose alors la question de la signification des rêves. Est-ce parce qu’on rêve de faire du mal à quelqu’un qu’on le fera ? L’enquête autour des rêves et de leurs représentations devient un enjeu pour Janie. Et puis forcément un personnage masculin qui intrigue notre héroïne…

L’écriture de Lisa McMann est fluide, le rythme enlevé et la fin trop vite arrivée à mon goût. D’ailleurs je n’ai pas compris le besoin de faire une trilogie autour de l’intrigue développée par l’auteur. Pour moi il aurait fallu gonflé ce roman de quelques centaines de pages, cela aurait été suffisant à clôturer l’histoire (et cela aurait aussi justifié son prix).

 

Je remercie les éditions La Martinière Jeunesse pour m’avoir fait découvrir ce roman.

 

Ce roman entre en compte pour le challenge 1% rentrée littéraire 2012 chez Hérisson.

et dans le défi lecture de septembre

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Nathan, Hérisson, Mina, Chrestomanci, Francesca, Archessia, Lirado et Evenusia

@ le site internet de Lisa McMann

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

et vous ? à quoi ressemblent vos rêves ?

© nuage ciel d’azur

3 commentaires


  1. // Répondre

    Ah, tu le trouves trop court ? J’ai bien aimé le côté social qui supplante presque le fantastique (critique à venir la semaine prochaine).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *