Le Roi Jules et les dragons de P. Bently et H. Oxenbury

,
texte de Peter Bently
illustrations de Helen Oxenbury
École des Loisirs – Pastel, 2012

 

Jules, Léo et Gaspard se construisent une cabane faite de bric et de broc. Une cabane que dis-je un château, un château fort à défendre coute que coute contre les dragons et les monstres en tout genre…

 

Voici un album sur l’imagination enfantine, un mécanisme particulièrement fort surtout pour les plus jeunes. P. Bently sait retranscrire cet aspect particulier à l’âge enfantin. Il est particulièrement drôle de voir de jeunes enfants s’imaginer des situations rocambolesques (et je parle en connaissance de cause car Petit Bout 1 est en plein dans cette période).

Quant à Helen Oxenbury, elle traduit en images aussi bien la partie réelle (en crayonné) que celle imaginée (en couleurs). Elle montre ces 3 petits bonhommes en culottes courtes dans leur quotidien et dans leur imagination. Mais il faut rentrer le soir, remettre les batteries en charge ; et les papas et les mamans des rois et princes sont là pour ça.

On pense forcément à Léo et Popy avec les illustrations d’Oxenbury même si le style est plus fouillé, moins simpliste. Cet album est plus abouti, il montre l’étendu du talent de l’illustratrice tout comme celui de l’auteur. Je pense qu’il séduira les enfants dès 2 ans et que les plus grands sauront aussi y trouver leur compte.

 

Un album qui comptait pour mon challenge Chez Vous

et dans le défi lecture de juillet.

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Clarabel, la Soupe de l’Espace, Des enfants des livres, Opalivres, Danielle Bertrand et la librairie Nemo

@ la fiche auteur dédiée à Helen Oxenbury à l’École des loisirs

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

j’ai encore à la maison la peluche Popi de mon enfance…

 

© boumabib.fr

2 commentaires


  1. // Répondre

    C’est drôle, ma mère est complètement passée à côté de Léo et Popi… du coup, ils ne me touchent pas des masses, en les lisant maintenant.


    1. // Répondre

      moi c’est complètement le contraire. ma mère était une grande fan comme tu as pu le voir sur la photo bonus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *