2 filles sur le toit d’Alice Kuipers

Deux filles sur le toit
texte d’Alice Kuipers
Albin Michel Jeunesse – Wiz, 2011

 

Sophie réapprend à vivre. Le quotidien lui pèse, son retour au lycée aussi, même sa meilleure amie ne lui apparaît plus comme un refuge. Tout ça depuis la mort de sa sœur. Mort dont elle se sent responsable.

Sophie tient un cahier pour sa thérapie, elle y consigne aussi bien des évènements que ses émotions. Le roman est ce cahier. L’histoire est donc racontée à la première personne du singulier.

Sophie se réfugie dans de nouvelles relations amicales et amoureuses. Elle fuit tout ce qui lui rappelle sa sœur, en particulier sa mère. La relation de la jeune fille avec cette dernière est très conflictuelle ; chacune essaie de se reconstruire mais il leur est difficile de le faire ensemble. En tout cas, Alice Kuipers maintient le suspens autour des circonstances du drame. On sait juste que Sophie se sent tout autant coupable d’être vivante que de la mort de sa sœur.

J’avais été chamboulée par son premier livre Ne t’inquiète pas pour moi et j’en attendais beaucoup de ce second roman. La première partie du roman m’a paru assez longue, trainant à se mettre en place. Et c’est seulement dans le dernier quart qu’Alice Kuipers a su me séduire. Son écriture est toujours aussi simple et fluide mais je n’ai pas retrouvé le côté « percutant » de son premier roman.

Je dirais donc que j’ai passé un bon moment de lecture, qu’il y a toujours une justesse dans la description des sentiments, que le manque et la culpabilité de Sophie envers sa sœur sont particulièrement bien retranscrits. Cependant, je suis restée sur ma faim, ne retrouvant va toute l’émotion de son premier livre.

 

© Calypso

Un roman qui comptait pour le challenge Un mot, des titres de Calypso

© bouma

pour mon challenge Chez Vous

pour le challen’Ô Swap (offert par Azilis)

et pour le défi lecture de juillet.

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Citrouille, Liyah, Fantasia, Laure, Marie, Leiloona, Marylène, Clara, Lael et Stephie

@ le site internet d’Alice Kuipers

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

 une fille sur le toit, vue d’en bas

© zazzle

11 commentaires


  1. // Répondre

    Moi j’avais chouiné autant que pour l’autre, mais je le coeur guimauve!


  2. // Répondre

    Si l’occasion se présente, je me laisserai tenter. Merci pour ton avis !


  3. // Répondre

    j’ai l’impression que tu n’es pas la seule à le trouver un peu mou. Il continue à bien me tenter pourtant…


    1. // Répondre

      j’aimerais bien lire ton avis dessus.
      je crois que l’on attendait tous et toutes beaucoup de ce nouveau roman d’Alice Kuipers. peut-être même un peu trop…


  4. // Répondre

    Et bien oui, en effet, nos avis sont très très proches. Je suis quand même un peu déçue de cette lecture, même si j’ai passé un agréable moment, mais je m’attendais à lire un livre aussi bien, voir même mieux que Ne t’inquiètes pas pour moi, qui avait été un grand coup de coeur !


  5. // Répondre

    Oui, je comprends ton point de vue. Pour moi non plus, ce n’était pas un coup de coeur, mais j’avais été touchée par cette histoire, surtout lorsqu’on apprend ce qui est arrivé. En fait je crois que je me suis beaucoup identifiée aux personnages, et que j’ai ressenti toute l’horreur de cette situation… Mais je me rends compte aussi que ce n’est pas un roman dont je me souviens beaucoup…


    1. // Répondre

      je trouve que c’est aussi à cela qu’on voit si un roman nous a marqué… il est sûr que celui-ci ne fera partie de mes coups de cœur de 2012


  6. // Répondre

    Je pense que je le lirai quand même un jour même si tu n’es pas la seule à avoir ressenti ça.


    1. // Répondre

      c’est un auteur que je recommande chaudement quand même


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *