La Plus belle fille du monde d’Agnès Desarthe

,
texte d’Agnès Desarthe
École des Loisirs – Médium, 2009

 

Lorsque « la plus belle fille du monde » fait son entrée dans sa classe de collège, Sandra sait que son monde ne pourra pas rester le même. D’ailleurs, son groupe de copains est déjà en train d’éclater.

 

Sandra se présente d’emblée comme la narratrice de ce livre et essaie donc d’apporter un point de vue plus externe à son histoire. Elle nous raconte l’arrivée de Liouba Gogol, cette magnifique jeune fille, dans sa vie. On pourrait alors s’attendre à une réflexion sur la beauté et l’acceptation de soi à l’adolescence. Mais il n’en est rien. Agnès Desarthe évite les thèmes conventionnels et profite ce roman pour expliquer le travail d’écriture.

Sandra est à la fois l’héroïne et l’auteur de l’histoire. Elle essaie de nous transmettre son travail, nous explique ses intentions. Le procédé est très habile. On apprend ce qu’est une métaphore, une digression et autres figures de littérature, le tout avec pédagogie et humour. Agnès Desarthe réussie un petit roman efficace qui pourrait certainement réconcilier un certains nombres d’élèves avec les cours de français.

Le roman plaira au public jeune comme adolescent. J’ai passé un bon moment de lecture même si ce ne fut pas le coup de cœur.

 

© Calypso

Un livre lu dans le cadre du challenge Un mot, des titres de Calypso. Il fallait utilisé le mot FILLE et pour le 1er septembre il s’agira de trouver un ouvrage contenant le mot ENFANT.

et il compte dans le défi lecture de juillet.

Pour en savoir plus :

@ les avis de Clarabel, Laure, Laurence, Chantal Hornoy, Noukette et Marie

@ le site internet d’Agnès Desarthe

@ une bibliographie jeunesse sur le site de Ricochet

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

référence à marque de Mattel, une belle photo so girly

© modenews

6 commentaires


  1. // Répondre

    Celui-ci m’attire moins que l’autre, mais pourquoi pas ! Merci ! 🙂


    1. // Répondre

      il s’adresse à des lecteurs plus jeunes et puis la couverture est moins attirante.


  2. // Répondre

    Je l’ai lu il y a quelque temps…je dois être trop vieille pour ce genre de livre, car j’ai trouvé cela très enfantin, enfin…pas assez mature pour moi.


    1. // Répondre

      il se destine clairement à des enfants d’une dizaine d’année. et ce n’est pas toujours facile de laisser tomber son regard d’adulte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *