Tam tam boum boum de Kim Jong-do

comptine traditionnelle coréenne
illustrations de Kim Jong-do
Picquier jeunesse, 2011

 

« Tam tam boum boum

La cicogne a de longues pattes,

elle sera facteur.

Ah ! Quelle bonne idée !

Tam tam boum boum

Le martin-pêcheur a de belles plumes, il sera danseur. »

 

Les éditions Philippe Picquier présente une comptine coréenne traditionnelle où les animaux de la forêt se transforment en homme à la lueur de la lune et au son du tambour.

Chaque animal est choisi en fonction de ses caractéristiques physiques ou comportementales. Les illustrations montrent comment chacun prend une apparence mi-animale mi-humaine. Petit à petit tous les animaux se transforment, formant une ronde et dansant à la lumière de la pleine lune, répondant à un chant magique. La comptine finit sur une clairière à la lumière du jour, la forêt est revenue à sa réalité.

Cette fable magique est rythmée par le son du tambour (retranscrit avec l’onomatopée tam tam boum boum) et forme presque une sorte d’incantation. Il doit être sympathique d’en faire la lecture à voix haute.

Quant aux illustrations, elles sont tout simplement superbes. Elles donnent envie de rejoindre la farandole animalière et de danser au son du tambour. Faites de noir et de blanc, découpages d’ombres, les animaux prennent vie. L’apparition de la lune de plus en plus grande et ronde résonne comme un appel magique et fantasmagorique…

© boumabib.fr
© boumabib.fr

Cet album me permet d’avance dans mon challenge Chez Vous et

compte pour le défi lecture de juin.

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Citrouille, Radicale et la Mare aux mots

@ un aperçu du catalogue jeunesse de Philippe Picquier

@ découvrez Entre France et Corée un blog original pour découvrir le pays

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

un petit bout de mode coréenne

© the satorialist (2011)

Un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *