La Soupe de maman baleine de Yana Lee

texte et illustrations de Yana Lee
MeMo, 2011

 

Maman Baleine part au marché avec ses petits pour acheter de quoi faire une soupe. Elle n’achète que des poireaux pas extras, mais quel ingrédient utilise-t-elle pour quelle soit si bonne ?

J’ai tout de suite été séduite par les magnifiques illustrations à l’aquarelle de Yana Lee. Quelle dextérité dans son pinceau, quelle magie dans son dessin. On a l’impression que les bébés baleines sont formés à partir de gouttes d’eau. L’univers aquatique est merveilleusement dépeint par ce côté flottant des illustrations.

J’aurais pu acheter cet album uniquement pour ça mais l’histoire est elle aussi un régal. Il s’agit en fait des souvenirs d’une baleine, elle-même devenue maman, et qui se demande quel est l’ingrédient qui fait de cette soupe un délicieux repas. Réponse : un soupçon d’amour (évidemment).

© boumabib.fr

 

Un album qui compte pour le challenge Je lis aussi des albums d’Hérisson 19/20

et pour le défi lecture d’avril.

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de La Sardine à lire, la librairie Baba Yaga et la Bibliothèque Récréative

@ un aperçu des premières illustrations de l’album chez MeMo

@ une biographie de Yana Lee sur le site de la Cité bd, et si vous savez parler coréen vous pouvez aussi découvrir son site internet

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

un petit mot pour toutes les mamans..

© Penser et créer

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *