Mercredi de l’album #10 : Komako Sakaï

, ,

En ce nouvel mercredi de l’album, Fleur a choisi de vous faire partager une de mes illustratrices préférées : Komako Sakaï. Et comme j’adore son travail, je n’ai pas choisi un mais trois de ses ouvrages.

Petite anecdote : le deuxième prénom de ma fille (petit bout 2) fait référence à celui d’un personnage présenté plus bas. Vous avez trouvé ?

 


komako-sakai--1-.jpgJour de neige
texte et illustrations de Komako Sakaï
École des Loisirs, 2006

 

Un petit lapin se réveille et découvre que la neige l’empêche d’aller à l’école. Il aimerait bien sortir dehors mais sa maman ne l’y autorisera que lorsque la neige aura cessé de tomber. Difficile attente, et si ce n’est, justement, ce qui rend la journée exceptionnelle.

Voici un des albums préférés de petit bout 1 qui voudrait que je lui raconte en boucle. D’autant plus qu’il connaît désormais la neige avec ce qu’il est tombé l’hiver dernier. Je sens qu’il va vouloir faire pareil d’ici peu de temps.

© boumabib.fr

La joie du petit lapin et sa frustration à attendre sont très bien dépeintes par Komako Sakaï. Son coup de pinceau donne une réelle luminosité à la neige et les scènes en pleine double pages sans texte nous laissent submergé par le silence de la saison.

 

komako-sakai--2-.jpgUn amour de ballon
texte et illustrations de Komako Sakaï
École des loisirs, 2005 

.

Akiko reçoit un ballon en cadeau. Il devient rapidement son nouvel ami. Elle joue, mange avec lui, mais un coup de vent fait s’envoler le ballon qui s’accroche au sommet d’un arbre.

D’abord, le début de l’histoire m’a automatiquement rappelé le film le Ballon rouge, sauf qu’ici il est jaune 😉

Les dessins sont vraiment superbes, on peut voir les traits de crayons et les coups de pinceaux de Komako Sakaï. Elle utilise peu de couleurs pour mieux faire ressortir le jaune du ballon d’Akiko (palette des blanc et gris uniquement). Enfin, le cadrage porte sur la relation d’Akiko et de sa maman qui voudrait l’aider mais ne peut que la consoler.

© boumabib.fr

Une histoire poignante à la portée des plus jeunes.

 


Écoute moi
texte et illustrations de Komako Sakaï
Ecole des loisirs, 2010

 

repéré grâce à Chez vous #10

Des petits chapitres pour raconter le quotidien d’une petite fille et ses sentiments face à la vie : le jardin d’enfants, sucer son pouce, les amis…

Écrit à la troisième personne du singulier, l’auteur pose un regard clairement extérieur sur cette petite fille. Comme si elle en était la mère ou la grand-mère. Elle nous raconte des instants du quotidien, les apprentissages et expériences de l’enfance.

© boumabib.fr

Le livre alterne deux pages d’illustrations et deux pages de texte, comme pour mieux apprécier chacun indépendamment de l’autre. Peu de couleurs une fois encore, surtout du noir, du blanc et du sépia, mettant en avant les essais stylistiques de Komako Sakai. J’ai trouvé des nouveautés dans ses illustrations, une volonté de recherche, d’avancer dans son style.

Un album résolument pour les plus-grands que les deux premiers mais qui me fait poser un autre regard sur l’œuvre de l’artiste.

 

J’espère que tout cela vous aura donné envie de découvrir cette illustratrice que j’aime tant.

 

challengealbumbig1

objectif novembre

En tout cas, ces trois albums me permettent de finir le Challenge Je lis aussi des albums de Hérisson : 20/20 !!!

+1 pour le défi du mois de novembre de Mia

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Croqu’livre, une bibliothécaire et du Journal d’un libraire sur Jour de neige

@ les avis de Chlop, Livres au trésor et la librairie Comptines sur Un amour de ballon

@ les avis de Télérama, Fantasia et Citrouille sur Ecoute-moi

@ découvrez le billet qui lui est consacré sur le blog des mercredis de l’album

 _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

 Bonus :

la version anglaise de la couverture de un amour de ballon

komako-sakai---bonus.jpg

 

8 commentaires


  1. // Répondre

    D’après ton billet « jour neige » me tente beaucoup.

    Et je me demande pourquoi Akiko est devenue Emily ? …


    1. // Répondre

      contente de te tenter.

      Emily ? dans quelle version ?


  2. // Répondre

    Le premier album me tente tout particulièrement. Surtout en cette saison !


    1. // Répondre

      point du tout ! c’est plus exotique que ça !


  3. // Répondre

    l’une de nous deux doit être fatiguée.

    Dans un amour de ballon, la petite fille s’appelle bien Akiko ? Alors comment ça se fait que le titre en anglais est Emily’s ballon ? Akiko a été renommée ?


    1. // Répondre

      oui. la version française a choisi de garder le prénom original, mais pas la version anglaise 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *