Elinor Jones T.1 de Algésiras, illustré par Aurore

publication différée pour cause d’absence de connexion internet

 

elinor jonesT.1, Le bal d’hiver
scénario d’Algésiras
dessins d’Aurore
Soleil – Blackberry, 2010

 

Après l’avoir repéré sur internet, j’ai enfin pu la lire.

Fin du XIXème, Angleterre.
Elinor Jones est une jeune couturière pleine de talent. Elle vient d’être embauchée par la fameuse maison de couture Tiffany. L’entreprise est composée de la famille Tiffany avec Bianca, la benjamine qui créée les modèles, Abel, l’aîné qui gère les questions administratives et financières, leur mère qui parcoure le monde à la recherche de sublimes tissus et des autres couturières toutes plus douées les unes que les autres.
Elinor arrive en plein coup de feux : il faut préparer les robes des clientes pour le bal d’hiver.

 

Je découvre la collection Blackberry avec ce titre et je suis séduite. Une bande dessinée pour un public fortement féminin au vu du sujet et des intrigues sentimentales qui raviront les lectrices.

Les dessins d’Aurore sont magnifiques et correspondent à l’époque et au milieu dans lesquels évoluent les personnages. Les robes fourmillent de détails et sont plus impressionnantes les unes que les autres.

Quant au scénario d’Algésiras, derrière l’histoire principale autour du monde de la couture transparaît une intrigue plus sombre. Elinor semble souffrir d’anorexie et Abel le découvre, la forçant à changer pour sauvegarder son emploi chez eux.

Une série a priori en 3 tomes dont je suis pressée de connaître la suite.

 

Pour en savoir plus :

@ l’avis de BDGest, planètebd.com, du Journal du Japon et Faelys + L’Irrégulière, Allie et Lancellau

@ le blog de l’illustratrice Aurore Blackcat et son site internet

@ le blog des collection Blackberry et strawberry

@ vous voulez lire les premières pages : direction les éditions Soleil

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

une robe qui pourrait être élaborer dans cet atelier

 

elinor jones - bonus

 

10 commentaires


  1. // Répondre

    Il est dans ma LAL depuis longtemps, j’espère finir par le trouver en bibliothèque 🙂


  2. // Répondre

    Ok, tu m’as eue ! 😉 Je te suis, et je lis ça dès que possible. Si tu aimes l’univers de la mode dans les BD, il y a aussi « Paradise kiss » d’Ai Yazawa (l’auteur de « Nana »), en manga. Bon c’est
    plus cru et plus contemporain que l’époque victorienne, mais c’est chouette aussi (même quand on n’aime pas vraiment la mode d’ailleurs).


    1. // Répondre

      j’ai aussi lu Paradise Kiss et c’est d’ailleurs un de mes premiers billets


  3. // Répondre

    Je l’ai vu la semaine dernière en librairie (pour le travail), et je l’ai de suite mis en commande, j’ai hate de le recevoir, l’univers m’a beaucoup tenté je ne pense pas être décue vu ce que tu
    en dis.


  4. // Répondre

    Moi qui adore tout ce qui touche à la haute couture, je ne peux que prendre note.


  5. // Répondre

    J’ai beaucoup aimé aussi ! J’attends le tome 2 avec impatience ! Et je les garderai dans ma bibliothèque pour ma petite Elinor à moi ! 😉 ça la fera sans doute sourire plus tard d’avoir une BD
    (presque) à son nom ! 🙂


  6. // Répondre

    Ca y est, je l’ai enfin lu ! Et ma 1ere impression a été confirmée, magnifique ! J’attends également la suite avec impatience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *