Poil au nez de Cécile Chartres

texte de Cécile Chartres
Le Rouergue – DoADo, 2010

 

J’étais curieuse de lire Cécile Chartre vu tout le bien que j’en ai lu sur la blogosphère. Aucune déception.

Angel attendait depuis 10 ans ce 31 décembre 1999, depuis que son père est mort, depuis qu’il lui a laissé cette boîte à ouvrir au 1er janvier à 00h00. Mais ses potes en ont décidé autrement et débarquent chez lui pour passer cette dernière journée du millénaire ensemble.

Magnifique roman ; court mais qui dit avec délicatesse l’absence de ce père, le manque, le souvenir… Cécile Chartres manie les flash-backs juste ce qu’il faut pour tracer le portrait de ce père à travers les yeux de son fils… pour finalement trouver au bout du tunnel (dans la boîte) une réponse, pas forcément celle qu’on attendait, mais une réponse tout de même. Une lecture merveilleuse de sens et de poésie.


Pour en savoir plus :

@ les avis de Laure, Clarabel, Marie, Gaellou, à ne pas confondre avec Gawou, LirAdo, Citrouille ou encore La Soupe de l’espace et Ricochet.

@ un petit tour aux Éditions du Rouergue pour faire plus ample connaissance avec la collection doAdo

 

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

en parlant de poil au nez…

luce - nouvelle star

2 commentaires


  1. // Répondre

    Merci pour ce petit rappel, j’avais complétement oublié qu’elle avait écrit ce titre que je mets directement dans le top de ma LAL. J’avais bien aimé Joyeux ornithorynque !


  2. // Répondre

    Grand coup de coeur celui-là !
    Et oui, ce n’est pas de ma faute si j’ai le même prénom que Gawou ! lol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *