mangastore #03

Pour ce nouveau numéro de Mangastore, uniquement des suites mais quelles suites !

negima 23
Le maître magicien Negima T.23
scénario et dessins de Ken Akamatsu
Pika – Shonen, 2010

Negi et ses amis sont toujours dispersés aux 4 coins du monde magique. Chacun tente par ses propres moyens de rejoindre la ville mythique de Ostia où aura lieu le tournoi et continue à s’entraîner à devenir plus fort.

Ken Aklamatsu réussi le tour de force de ne pas nous perdre dans le foisonnement de personnages. On suit chacun (ou chaque groupe) avec l’envie de savoir comment il s’en sortira. On passe de l’un à l’autre dans une multitude de plans plus minutieusement détaillés les uns que les autres, laissant ainsi le suspens augmenté jusqu’à l’affrontement final de Negi et de son ennemi maléfique.
Attention ! Je déconseille toutefois cette série pour les lecteurs de mangabutants. Tout simplement parce que les intrigues et la trentaine de personnages secondaires ne sont pas faciles à suivre. Pour commencer avec cet auteur, je conseille le classique Love Hina (dont je reparlerais sûrement à l’occasion). Une petite merveille en son genre. Et pour tous les fans de manga Negima est une série à suivre avec assiduité !

Comme elles T.12
scénario et dessins de Sakura Fujisue
Delcourt – Sakura, 2010

 

Kazumi essaie de reprendre le contrôle de sa vie, loin d’Ena. Elle recommence à sortir et s’appuie sur Kanori pour ce nouveau départ. Quant à cette dernière, elle a retrouvé la complicité des débuts avec Kôta même si c’est de courte durée…

Bientôt le dernier tome de la série (13 en tout) et on le sent. Tout s’accélère. Une série que j’ai eu toutefois du mal à apprécier au départ, loin des shojos habituels et de leurs triangles amoureux. Comme elles aborde les relations de couple sur le long terme, les histoires de nos deux héroïnes, Kazumi et Kanori, commençant dès le T.1. Il y a parfois de la violence (physique ou psychologique) notamment dans la relation Kazumi/Ena et j’ai eu beaucoup de mal avec cet aspect. Mais maintenant j’ai compris les intentions de l’auteur, qui n’enjolive pas les choses, montre aussi les moments difficiles… J’attends avec impatience de savoir comment la série va se terminer.


body 12B.O.D.Y. T.12
scénario et dessins de de Ao Mimori
Panini Manga, 2009


Après l’épisode de la maison de campagne, Ryôko et Fuji se sont définitivement séparés, ce qui laisse à leurs prétendants respectifs le champ libre. Mais les soupirants verront bien vite que cette rupture n’est pas forcément une bénédiction, même pour eux…

 Après Comme elles, nous voici de retour dans un shojo plus classique, ce qui ne m’empêche pas de beaucoup l’aimé. Les personnages sont attachants et cette rupture me cause du soucis car forcément j’aimerais beaucoup que Ryôko et Fuji finissent ensemble. Mais, me direz vous, ce ne serait pas un bon shojo s’il n’y avait pas des embûches dans la vie de nos tourtereaux, et je suis d’accord.

L’auteur a réellement fait progresser l’intrigue et les personnages depuis les premiers tomes, et je me demande jusqu’où nous emmènera le T.15, dernier de la série.

J’avance dans mon challenge BD avec ces 3 mangas supplémentaires, soit 7/10



Pour en savoir plus :

@ les avis très complets de manga-news et krinein magazine sur Negima

@ le dossier chez Akata de Comme elles

@ l’avis de Clarabel sur B.O.DY.


_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

une petite photo de la classe de Negi
(imaginez le nombre de personnages secondaires, sans compter les profs absents)

mangastore 3 - bonus
© Ken Akamatsu

3 commentaires


  1. // Répondre

    argh ! une rupture ??? ohlala, faut vite que je lise ça …


  2. // Répondre

    Arghhh je lis pas ta critique de Comme elles je suis en plein dans le 2!!! Je suis en retard!!!


  3. // Répondre

    Negi Ma, j’aime beaucoup cette série pleine de magie et de fraîcheur (en fait j’aime beaucoup Akamatsu en général^^)

    Je suis très content de ta participation au challenge car je découvre plein de shojo qui ont l’air sympas (Comme elles me tente beaucoup)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *