Sacrée sorcières en BD

d’après le roman de Roald Dahl
adaptation et dessins de Pénélope Bagieu
Gallimard – Bande dessinée, 2020

Attention! Les vraies sorcières sont habillées de façon ordinaire et ressemblent à n’importe qui. Mais elles ne sont pas ordinaires. Elles passent leur temps à dresser les plans les plus démoniaques et elles détestent les enfants. La Grandissime Sorcière compte bien les faire tous disparaître. Seuls un jeune garçon et son extravagante grand-mère semblent capables de l’en empêcher… [résumé éditeur]

Roald Dahl est un monstre sacré de la littérature de jeunesse. Alors il faut avoir le talent et le culot de Pénélope Bagieu (référence glissée à sa série Les Culottées) pour relever le défi.

J’ai passé un très bon moment de lecture et n’ai pas vu passé les 300 pages de cette épaisse bd. On y retrouve tous les éléments des récits de Roald Dahl avec des personnages attachants, un brin loufoque et des situations complètement fantastiques.

Le héros de cette histoire vient de perdre ses parents dans un accident et vit désormais avec sa grand-mère. Une grand-mère pas comme les autres qui lui révèle l’existence de véritables sorcières et lui apprend tous les signes pour les reconnaître. On se dit alors que l’aventure n’est pas loin, et, en effet, le duo va se retrouver mêler à un complot de sorcières visant à transformer tous les enfants du monde en souris.

Du côté des dessins, on retrouve le trait de Pénélope Bagieu, sans aucun doute, mais avec un côté plus anguleux que dans ses précédents titres. Il y a du rythme, de l’action mais aussi des phases de pause.

L‘univers impertinent de l’auteur britannique est magnifié par le dessin plein de peps de la française.

Une participation à la BD de la semaine chez Noukette

Pour en savoir plus :


Bonus :

Les sacrées sorcières version Quentin Blake

14 commentaires


  1. // Répondre

    Les avis sont unanimes ! Visiblement je ne me tromperai pas en le lisant à mon tour.


  2. // Répondre

    J’ai du mal à me détacher du dessin de Quentin Blake quand je pense à Roald Dahl mais je lirai cette adaptation, c’est certain !


  3. // Répondre

    Bon, vous allez finir par me convaincre ! J’irai voir à la médiathèque car toujours du mal avec les images (et pourtant j’adore Pénéloppe Bagieu mais je sais pas, ça ne correspond pas du tout aux images que je me faisais du livre de Roald Dahl, que j’ai lu et adoré)…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.