Solaire de Fanny Chartres

texte de Fanny Chartres
l’école des loisirs, 2018

 

Depuis la séparation de leurs parents, Ernest et sa grande sœur Sara font front. Leur mère souffre d’une profonde dépression depuis la rupture et se réfugie dans un quotidien étouffant pour ces enfants. A tel point que Sara commence vraiment à avoir la peau sur les os…

 

On découvre dès les premières pages le quotidien inhabituel de cette fratrie. Soudés comme jamais, Ernest et Sara prennent finalement plus soin de leur mère que l’inverse, tout en sauvant les apparences pour le reste du monde. Grâce à l’écriture imagée de l’autrice, on entre facilement dans les sentiments du jeune Ernest face aux sauts d’humeur maternels. Et quand il se rend compte que sa grande sœur en devient malade, il fait tout pour inverser la tendance.

J’ai trouvé la relation de ces enfants très touchante, d’autant plus qu’ils ont une assez grande différence d’âge (a priori). Les sujets sont franchement dramatiques (séparation, dépression, anorexie) et pourraient faire trop. Mais Fanny Chartres ajoute des touches d’humour ici et là en l’intermédiaire de la meilleure amie d’Ernest ou des délirants menus qu’il concocte pour Sara.

J’ai passé un très bon moment et conseillerai cette lecture dès 9/10 ans.

Challenge Young Adult 8 chez Muti

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Pépita, #Céline, Moka et Télérama

@ le blog de l’autrice

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

Boutons d’or
by Antoine Skipper
via Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *