Un parfum d’été en hiver…

Aujourd’hui je vous parle de deux romans ados qui sentent bon le sable fin et les embruns… car même en hiver, je dirais même, surtout en hiver, on a tous besoin de soleil et de chaleur.

 

Ces liens qui nous séparent
texte d’Ann Brashares
Gallimard jeunesse, 2017

 

Ray et Sasha ont beaucoup en commun : 3 sœurs aînées, une maison d’été partagée tout comme leurs affaires et leurs jouets. Pourtant, ils ne sont jamais rencontrés ! Car le père de Sasha et la mère de Ray ne peuvent plus se trouver dans la même pièce sans qu’un ouragan intervienne. Et cet été, tout semble perturbé.

 

Ann Brashares n’a pas son pareil pour capturer la complexité des sentiments et des situations. A travers les yeux de Ray et de Sasha, elle trace ici le récit crédible et touchant de deux familles qui, un jour, n’en ont formé qu’une. Le roman se déroule sur un unique été, particulier, qui va chambouler à tout jamais la vie des protagonistes et de leur famille. Entre scènes de la vie quotidienne, émotions tendues et choix cruciaux, on ne voit pas les pages défilées et on attend avec appréhension la conclusion de cette histoire.

Aussi ne vous fiez pas à la couverture très feel good de ce roman, l’autrice de 4 filles et un jean va bien plus loin.

 

Surf Sisters
texte de Michelle Dalton
Albin Michelle Jeunesse – Litt’, 2018

 

Alors que l’été commence à peine, Izzy rencontre Ben venu passer son été à Pearl Beach, capitale du surf. Et comme le jeune homme ne sait pas tenir sur une planche, en plus d’avoir l’air d’un touriste, voilà l’occasion toute trouvée de se rapprocher en lui apprenant la vie du coin.

 

Ce roman vous emmènera directement sur les plages de sable fin avec une superbe vue sur la mer, et vous donnera peut-être même envie de chevaucher la vague. Aux côtés d’Izzy qui habite ce coin de paradis depuis l’enfance, Ben va découvrir l’envers du décors, la vraie vie des habitants du coin, loin des sandalettes et des planches de surf ultra-chères. Bien sûr, la romance entre les deux adolescents occupe une partie du récit mais ce qui a retenu mon attention, ce sont surtout la solidarité et la spontanéité qui s’en dégage. Izzy tient à ses petits commerçants et aux traditions, et elle va tout faire pour sauver la boutique Surf Sisters et tout ce qu’elle représente.

L’occasion d’en apprendre plus sur ce sport devenu un style de vie.

Challenge Young adult 8 chez Muti 8 et 9/65

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Sophie, Lael et Ricochet sur Ces liens qui nous séparent

@ un extrait de Surf Sisters à découvrir sur le site des éditions Albin Michel

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

somptueux paysage…

Surise over Round Lake
by RichardBH
via Flickr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *