Simon Thorn T.1 de Carter

T.1, Simon Thorn et le sceptre du Roi animal
texte d’Aimée Carter
Michel Lafon, 2018

 

Simon vit seul avec son oncle la plupart du temps. Sa mère est constamment en déplacement pour son travail et son père est mort lorsqu’il était petit. Le jeune garçon a peu d’amis et se fait souvent malmené par des élèves de son collège car il a la fâcheuse habitude de parler avec les animaux. Il faut dire que ceux-ci comprennent ce qu’il raconte et vont jusqu’à lui répondre. Un secret qu’il essaie désespéramment de conserver…

 

Si vous cherchez un bon roman d’aventure à proposer à des lecteurs de fin de primaire, je vous conseille ce début de série vivifiant. Aimée Carter nous entraîne dans la vie de Simon qui ne fait franchement pas envie dans les premières pages. Harcelé, solitaire, il n’a pas franchement confiance en lui. Aussi est-il pris complètement au dépourvu quand sa vie bascule de la manière la plus incroyable qu’il soit : on lui apprend qu’il appartient à un peuple différent : les Animalgames, capables de parler avec les animaux, de les diriger et de se transformer eux-mêmes.

L’autrice nous fait alors découvrir en même temps que son personnage toute la mythologie et l’organisation de cette communauté. Divisée en 5 royaumes en fonction de l’environnement dans laquelle elle évolue (mammifère, animaux marins, insectes, oiseaux et reptiles), chaque communauté à son propre dirigeant. Mais une guerre entre le Roi des Oiseaux et les autres royaumes couve. Simon débarque totalement dans ce nouvel univers auquel il ne connaît rien et pour lequel son statut d' »hybrace » ne l’aide pas. Son père venant des mammifères et sa mère des oiseaux, incapable de se transformer pour le moment, il ne sait où est sa place et qui croire.

Solidarité et amitié sont bien sûr de mise dans ce récit fantastique où les nombreux rebondissements ne laissent aucun temps mort. Je reste évasive de peur de trop en dire, mais Simon Thorn réserve bien des surprises à ses lecteurs.

Challenge Young adult 7 chez Muti 34/50

Challenge PAL en séries sur ce blog (+1)

Objectif lecture de février 2018

 

Pour en savoir plus :

@ l’avis de Lael

@ le site internet de l’autrice

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

une couverture anglo-saxonne moins en adéquation avec le public cible à mon avis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *