Sauveur & Fils, saison 2 de Marie-Aude Murail

sauveur et fils saison 2texte de Marie-Aude Murail
l’école des loisirs, 2016

 

Entre son métier de psychothérapeute qui a tendance à déborder sur sa vie privée et les bribes de personnel qui se glissent au moment de ses consultations, Sauveur voit son petit monde bousculé de tous les côtés, sans jamais être débordé.

 

Après avoir été plus que surprise par la teneur de cette série dans la saison 1, me voilà embarqué avec plaisir dans une saison 2 tout aussi prenante, charmante et chamboulante (je sais ça ne se dit pas, mais ça correspond bien à mon ressenti).

On retrouve Sauveur, ce magnifique personnage plein de patience et de calme qui porte sur le monde un regard bienveillant comme on aimerait en voir plus souvent. On découvre un peu plus sa vie personnelle, son amour naissant avec la mère du meilleur ami de son fils. La construction d’une vie de famille recomposée ne semble pas de tout repos, surtout quand des personnages hauts en couleurs viennent y mettre leur grain de folie.

Du côté des patients, j’ai été ravie d’en reconnaître un certain nombre et de les voir un peu plus évoluer dans ce tome. J’ai également apprécié de voir de nouveaux visages et d’écouter à travers eux les penchants et les voix de la société contemporaine. Car Marie-Aude Murail a su gardé la même ligne directrice que dans le tome précédent : elle souligne, met en lumière un certain nombre de faits, de constats, sans jamais poser de jugements.

Et comme pour le moment Sauveur a su conquérir le cœur de tous les lecteurs que j’ai croisé, je ne saurai que trop vous le conseiller.

logo challenge PAL en sérieschallenge ya 6

Challenge Young adult 6 chez Muti 22/80

Challenge PAL en séries sur ce blog (+2)

 

Pour en savoir plus :

@ mon avis sur la saison 1

@ et les avis d’Alice et Pépita sur cette nouvelle saison

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

et bientôt je commence le tome 3 !

sauveur et fils saison 2 - bonus sauveur et fils saison 2

4 commentaires


  1. // Répondre

    C’est vrai que l’enthousiasme est général (et mérité) autour de cette série.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *