La Pyramide des besoins humains de Caroline Solé

pyramide des besoins humainstexte de Caroline Solé
l’école des loisirs – médium, 2015

 

« Un type s’amènerait derrière moi et pointerait son revolver sur ma nuque en menaçant « la bourse ou la vie », j’éclaterais de rire. « Pas de bourse, mec, ni de vie. T’as braqué le mauvais numéro. » »

 

Un jeu de téléréalité basé sur la pyramide de Maslow avec une sélection via internet et des étapes à franchir via le vote des internautes. Non, il ne s’agit pas d’une nouvelle dystopie adolescente qui vous entrainera d’aventures en rebondissement comme on pourrait le croire au premier abord.

La Pyramide des besoins humains est le premier roman de Caroline Solé. Avec une justesse touchante, elle nous raconte à la première personne l’histoire de Christophe, adolescent fugueur devenu sdf et son ascension dans ce jeu virtuel auquel il a d’abord participé par affront à la société.

J’ai été profondément touchée par la plume de l’auteur, par le ton qu’elle emploie pour dire la réalité de la vie dans la rue, la solidarité, les conflits aussi, le regard des passants et les astuces de chacun pour trouver une stabilité dans une situation des plus précaires. Finalement, le jeu virtuel n’est qu’une astuce pour attirer notre regard de lecteur sur des faits de société souvent banalisés.

La fin m’a surprise par son improbable crédibilité. On voudrait en savoir plus, continuer à suivre le parcours de Christophe, auquel on s’attache en très peu de pages. Mais comme les internautes du jeu, on ne saura rien de plus que ce qu’il veut bien dire de lui.

Un coup au cœur pour un premier roman d’une grande maîtrise.

 

challenge ya 4Challenge Young adult 4 chez Muti 51/65

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Nathan, Noukette, Jérôme, Lirado, Faelys et Leiloona

@ le site internet de Caroline Solé

@ et une interview à retrouver sur La Voix du Livre

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

un extrait de la campagne de communication de l’école des loisirs…
à quand la fiction devenue réalité ?

l'école des loisirs
l’école des loisirs

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *