Lettres à pattes et à poils de Lechermeier

,

lettres a pattes et a poilsLettre à pattes et à poils (et à pétales)
texte de Philippe Lechermeier
illustrations de Delphine Perret
Thierry Magnier, 2014

 

Découvrez des correspondances hors du commun dans ce nouveau recueil avec :
– un courrier du cœur afin de conquérir une mante religieuse,
– les révélations sur la fuite de la chèvre de Monsieur Seguin,
– une déclaration de guerre du moustique à la fenêtre,
– la complainte d’une rose à son jardinier,
– et un bichon à sa mémère rêvant de devenir un dur de dur.

 

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé la plume de Philippe Lechermeier associée aux traits de Delphine Perret. Le duo avait déjà sévi en inventant des correspondances loufoques et inspirés dans Lettre à plumes et à poils, titre mainte fois récompensé, le voilà qui recommence avec la même ingéniosité et la même qualité narrative.

Chaque histoire retrace la correspondance d’un personnage et uniquement la sienne. Pour comprendre les réponses qui lui sont faites (ou pas) il faut faire des déductions au fil des lettres (un exercice stylistique très intéressant et surtout très bien mené par l’auteur). Et pour prendre toute la mesure de chaque nouvelle, il faut re-contextualiser les personnages. Ainsi faut-il connaître le conte de Daudet afin de véritablement donner un sens aux lettres de la chèvre de Monsieur Seguin, tout comme il est utile de savoir que la mante religieuse dévore le mâle après l’accouplement pour saisir tous les jeux de mots glissés ici et là. Lechermeier est un habile maître des mots et je pense que les jeunes lecteurs prendront plaisir à décoder tous les indices humoristiques de ces histoires pleine de second degré.

Les illustrations de Delphine Perret jouent elles-aussi sur ce second degré et donnent une respiration aux lettres en permettant aux lecteurs de visionner les scènes décrites. Son style très dessin correspond bien au genre des lettres. On les imagine facilement accompagner réellement une correspondance.

 Un livre plein d’humour qui saura attirer les lecteurs dès 8 ans.

 

Challenge Young adult 4 chez Muti 34/65

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Clarabel, Anne et Ricochet

@ une rencontre avec Delphine Perret chez Kik

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

une boîte aux lettres tout à fait adaptée à ces correspondances…

Papillon street art, Vitry-sur-Seine by Jeanne Menj via Flickr
Papillon street art, Vitry-sur-Seine
by Jeanne Menj
via Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *