Ne t’en va pas de Paul Griffin

ne t'en va pastexte de Paul Griffin
La Martinière – Fiction J., 2013

 

Mack est un garçon torturé, à fleur de peau. Un rien et tout pourrait déraper. Avec l’entrée de Céce dans sa vie, ce sont toutes ses perspectives qui changent. L’envie d’avenir se fait sentir. Pourtant, la corde sur laquelle il évolue reste tendue et le moindre faut pas risque cette fois de les précipiter tous les deux dans le vide.

 

Cette romance a été élue « meilleure roman Young adult 2011 » aux États-Unis (selon la 4ème de couverture). Je n’irais pas jusque là. Pourtant je peux comprendre ce qui a permis de décerner ce titre.

Paul Griffin a fait le choix de peindre la réalité. Il installe son intrigue et ses personnages dans une ville désaffectée, avec un bassin pauvre et peu attractif. Les acteurs principaux de l’histoire sont donc clairement atypiques dans ce genre de roman. Loin des sunlights, des amours idylliques et des rêves éveilés, Céce et Mack sont paumés, montrent une désaffection évidente pour le système scolaire et ont des familles peu solides. Pourtant ils ont aussi au fond d’eux l’envie de créer quelque chose de meilleur, et ce d’autant plus après leur rencontre.

La fin prend elle aussi à contre-pied les stéréotypes du genre et vous laisse finalement un goût doux-amer au fond de la bouche, comme seule les vraies histoires d’amour peuvent le faire…

Un très beau roman mais si vous cherchez de la chick-litt, passez votre chemin.

 

ya 2013challenge bookineurs en couleursChallenge Bookineurs en couleurs chez Liyah (PAL Noire)

Challenge Young adult 3 chez Muti

Challenge Chez vous sur ce blog

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Plume et Fantasia

@ le site internet de Paul Griffin

@ découvrez d’autres titres de la collection Fiction J

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

sachez que Mack donnent à ses chiens le nom de Boo, c’est-à-dire le nom de ce chien mondialement connu, qui ressemble à une peluche (si si c’est un vrai) ; les chiens de Mack étant d’anciennes bêtes de combat à dresser.

ne t'en va pas - bonus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *