Mercredi de l’album #14 : Béatrice Alemagna

, ,

Ce nouveau rendez-vous des mercredis de l’album est l’occasion de vous présenter une illustratrice que j’ai découvert à mes débuts de bibliothécaire jeunesse : Béatrice Alemagna.

 

Un lion à Paris
texte et illustrations de Béatrice Alemagna
Autrement jeunesse, 2006

 

Un lion s’ennuie dans sa savane. Il part donc à la recherche du frisson et de l’aventure. Il arrive à Paris. Une ville qui lui apparaîtra tour à tour, fade et triste, puis créative et lumineuse. A tel point, qu’il finira par s’y installer.

L’auteure s’est inspirée de la statue de lion Place Denfert-Rochereau à Paris pour créer cette histoire. Elle nous décrit la capitale du point de vue du lion et apporte ainsi une toute autre vision de la ville. Une vision pas toujours flatteuse mais très réaliste. Car Paris est souvent synonyme d’anonymat et de grisaille, tout comme elle peut permettre l’émerveillement  et l’enrichissement.

© boumabib.fr

Les illustrations sont réalisées à base de collage. On y croise un lion dessiné mais aussi des découpes sorties de magazines. Les perspectives ne sont pas toujours respectées donnant aux images un point de vue particulier. L’émotion qu’il s’en dégage est forte, palpable. Le lion nous apparaît comme réel. Et puis, le grand format à l’italienne de l’album contribue à en faire un livre à part.

 

Au pays des petits poux
texte et illustrations de Béatrice Alemagna
Phaidon, 2009

 

Le pays des petits poux est constitué des petits trous d’un vieux matelas au fond d’un jardin. Quand vient l’anniversaire du petit poux gras, il décidé d’inviter tous ses voisins. Il se rend vite compte qu’aucun ne lui ressemble. Doit-il quand même les faire entrer chez lui ?

 

L’histoire racontée dans cet album est fort simple. Un poux demande à un autre pourquoi il ne lui ressemble pas en citant la caractéristique particulière du personnage (gros, maigre, jaune, grands yeux…). Pour au final se rendre compte qu’il n’y a pas de raison particulière, ils sont chacun nés comme ça, avec ces différences. Le texte forme une ronde et revient vers le poux de départ qui donne finalement lui-même la réponse à sa question.

© boumabib.fr

Les illustrations sont très colorées et rigolotes. Les petits poux sont des personnages bien singuliers, réalisés avec de la feutrine et du tissus. Car la particularité de cet album (et ce qui m’a attiré) c’est qu’il s’agit de COUTURE. Cela donne une ambiance douce et feutrée comme le matériel utilisé. Il plaît beaucoup aux enfants et je comprends pourquoi.

 

Béatrice Alemagna est une illustratrice de talent. J’aime sa capacité à changer complètement de technique en fonction de ses albums. Je n’aime pas tout son travail mais je lui reconnais l’inventivité et la créativité propre à toute activité artistique.

 

2 albums qui comptaient pour le défi lecture de septembre.

.

Pour en savoir plus :

@ le site internet de Béatrice Alemagna

@ les avis de Pascale Pineau et Vanessa sur Un lion à Paris

@ les avis de la Soupe de l’Espace, Laure, Morgan, Sophie Pilaire et Eolune sur Au pays des petits poux

@ découvrez la suite La voisine des petits poux chez Gawou

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

le véritable Lion de la Place Denfer-Rochereau

8 commentaires


  1. // Répondre

    joli joli, ça donne envie de toucher !
    Est-ce que ces deux albums sont dispo dans ma bibliothèque préférée ?!
    (L:40;J46)


  2. // Répondre

    Oh Un lion à Paris me tente beaucoup. Les illustrations ont l’air très jolies et c’est original de prendre le thème de la statue de la place Denfert-Rochereau 😉


    1. // Répondre

      n’hésite pas. je suis sûre qu’il te plaira


    1. // Répondre

      comme je le disais je n’aime pas forcément tous ses albums mais ces 2 là oui 🙂


    1. // Répondre

      je n’ai pas eu l’occasion de lire les autres…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *