La Toute première fois de Lauren Strasnick

texte de Lauren Strasnick
Albin Michel Jeunesse – Wiz, 2012

 

Holly est au lycée. Elle a pour meilleur ami son voisin depuis l’enfance et vit dans un brouillard permanent depuis le décès de sa mère il y a 6 mois. L’année qui arrive, celle de terminale, lui paraît flou, indécise. Mais Paul, un beau parleur de son lycée, va lui faire entrevoir la lumière…

 

J’ai lu ce livre à la demande de Marie des Tribulations d’une bibliothécaire pour pouvoir en discuter. Elle n’était pas d’accord avec les avis qu’elle en avait lu sur la blogosphère et s’en être vraiment tout à fait d’accord avec elle je rejoins son avis sur certains points. Pour moi, c’est loin d’être une lecture « bonbon » à lire au bord d’une piscine. L’écriture est fluide et la description des sentiments très juste. Mais la couverture est trompeuse car ce roman est loin d’être frais et léger.

Holly est une jeune femme complètement paumée. Depuis le décès de sa mère, elle vivote, flotte, se laisse entrainer au grès du vent et des marées, ou plutôt au grès des envies de son entourage. Il est clair que son voisin et meilleur ami Nils est amoureux d’elle mais elle n’en voit rien. Elle préfère suivre Paul, un garçon qui ne lui attire que des ennuis, parce qu’il se sert d’elle, physiquement parlant et sentimentalement aussi. Parce qu’à force de se trahir elle-même, Holly va trahir les autres, et perdre le peu d’estime d’elle-même qu’elle avait, le peu d’amour aussi.

Et même s’il est clair que la situation ne m’a pas plu (avec certaines scènes à caractères sexuels où la jeune femme se laisse faire) et que j’ai trouvé le discours transmis par Lauren Strasnick plutôt déconcertant, il ne m’en paru que plus vrai. Parfois, la vie ne s’améliore pas, et l’on tombe. Mais je suis une adulte. Je suis capable de prendre du recul par rapport à la vie de Holly, de me dire que laisser les autres diriger sa vie la fait arriver à cette conclusion. Je me demande ce qu’il en ai d’une jeune fille de 14  ans. Car au vu du titre, de la couverture et du résumé de la 4ème c’est bien à cette tranche d’âge qu’il est destiné.

En fait je suis ressortie de cette lecture triste et mélancolique. Holly est une jeune femme attachante, complètement paumée et que l’on aimerait certainement secouer un peu mais pour qui on aimerait surtout qu’elle sorte la tête de l’eau.

 

Un roman qui comptait pour le défi lecture de juillet.

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Loraaah, Lena, Liyah, Choisir un livre et Clarabel pour les avis positifs, voyez aussi celui de Marie et son coup de gueule.

@ le site internet de Lauren Strasnick

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

la couverture en VO de Nothing like you

dont je trouve le titre et la couverture plus adaptée que la VF

5 commentaires


  1. // Répondre

    Que de débats agités concernant ce livre mais qu’est-ce qu’on aime ça !


    1. // Répondre

      oui. il est toujours très intéressant de discuter quand on n’a pas le même avis 😉


  2. // Répondre

    ahahah
    j’ai assisté à des cafés mémorables entre Marie et Bouma…
    chacune défendant son point de vue de l’histoire !
    Je n’ai pas osé m’en mêler n’ayant pas lu ce bouquin, j’avais trop peur de me faire ébouillanter par un thé furibard !
    En tout cas, ça ne m’a pas donné envie de le lire…trop triste !


  3. // Répondre

    Ce livre me tente depuis un moment, et ce que tu en dis me donne envie de creuser et de le lire, définitivement ! 😉


    1. // Répondre

      je suis curieuse de voir ce que tu en penses…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *