Mercredi de l’album #12 : Olivier Tallec

,
la-croute--1-.jpg
La Croûte
texte de Charlotte Moundlic
illustrations d’Olivier Tallec
Flammarion – les albums du Père Castor, 2009

 

La maman du petit garçon est morte. La maladie l’a emportée. Son père est triste. La vie continue mais sans elle, sans sa voix, ses câlins, son odeur… le petit garçon voudrait pourtant les garder pour toujours.

 Le sujet de cet album est exposé d’emblée avec les premiers mots de l’histoire : « Maman est morte ce matin ». Le texte, raconté à la première personne, livre la vision d’un enfant face au décès de sa mère. Son monde est totalement chamboulé, il voudrait tellement que les adultes soient fort pour continuer ce quotidien si familier, si rassurant. Le texte est admirable et le sujet traité de façon magistrale ; la vie semble un combat autant pour l’enfant que pour l’adulte. Rien n’est édulcoré. Tout y est dit, il me semble, de façon naturelle, comme seul un enfant peut le comprendre.

Les illustrations d’Olivier Tallec sont épurées, montrant le vide qui entoure cet enfant. Elles utilisent la bichromie (blanc et rouge) pour renforcer le caractère dramatique de la situation. De plus, le style crayonné de l’illustrateur affirme les expressions du visage. Les émotions du petit garçon se lisent sur son portrait. Il y a vraiment une adéquation entre le texte et les illustrations, faisant de cet album une petite pépite.

la croute (2)
© boumabib.fr

 

Le Baby-sitting de Rita Machinrita-et-machin--1-.jpg
texte de Jean-Philippe Arrou-Vigond
illustrations d’Olivier Tallec
Gallimard jeunesse, 2011

 

Rita et Machin rendent service à tante Yolande en acceptant de faire le baby-sitting… de ses chatons. Sauf que bien sûre, Machin est allergique aux chats et que ces derniers n’ont qu’une envie : s’amuser, sans écouter leur baby-sitters.

 J’ai lu tous les Rita et Machin que j’ai trouvé à la bibliothèque et celui-ci a le plus retenu mon attention. Un vrai bijou d’humour et de fantasque. Les personnages de Rita et Machin (son chien) sont vraiment très attachants. Leur complicité est belle à voir et donne envie de les rejoindre pour de nouvelles aventures. Grand Petit bout a une préférence pour La Piscine mais moi c’est lui-là que je préfère.

Les petits chats sont à croquer mais ne font que des bêtises. Olivier Tallec met beaucoup d’humour dans ses dessins, s’amusant à mettre des farces non décrites par Arrou-Vignoud. D’ailleurs, une même page peut être composée de plusieurs illustrations donnant plus de rythme aux facéties de Rita et Machin. Bref Olivier Tallec se joue avec plaisir de ses petits personnages plein de style.

rita et machin (2)
© boumabib.fr

 

je lis albums 2012

Je connaissais déjà le travail de cet illustrateur grâce à sa reprise de Michka mais je suis très contente d’avoir exploré un peu plus son univers grâce aux mercredis de l’album.

 

Ces deux albums comptent pour le challenge Je lis aussi des albums 18/20

 

Pour en savoir plus :

@ mon avis sur Michka de Marie Colmont illustré par Olivier Tallec

@ les avis de Télérama, la Soupe de l’espace, Hérisson, Val, La Boîte à livres, Ori, Gaëllou et Comptines sur La Croute

@ les avis de Fantasia, Clarabel, les Sandales d’Empedocle et Laure sur le Baby-sitting de Rita et Machin

@ le site internet d’Olivier Tallec et une interview sur le site de Gallimard jeunesse

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

 Bonus :

Olivier Tallec a aussi illustré l’affiche du Salon du livre jeunesse de Montreuil

olivier-tallec---bonus.jpg
© Salon du livre de Montreuil

 

13 commentaires


  1. // Répondre

    J’ai eu pour ma part un vrai coup de coeur pour la croûte, et j’aime beaucoup tous les Rita et Machin! 


    1. // Répondre

      je crois que nous sommes beaucoup dans ce cas.


  2. // Répondre

    Je suis absolument FAN d’Olivier Tallec ! J’ai même son calendrier 2012. 

    Absolument fan de sa série Rita & Machin aussi.

    Bref, si c’est pas de l’amour… 🙂


    1. // Répondre

      son calendrier 2012 ? ce sont des extraits de livres ou des illustrations faites seulement pour le calendrier ?


  3. // Répondre

    Ce sont des reprises de ses albums édités chez Flammarion, Père Castor et tout ce groupe-là … (pas de Rita & Machin par exemple).


  4. // Répondre

    La collection des Rita et Machin et vraiment un OVNI dans les collections pour cet âge. C’est totalement décalé, très drôle (pas gnangnan comme trop souvent).

     

    La croûte est juste l’album qui parle le plus aux petits pour comprendre ce qu’est un deuil. Je sais que certaines personnes trouvent que cette album en donne une image trop rapide (la croûte qui
    tombe et basta) mais personnellement je trouve au contraire que Charlotte Moundlic par cette image permet une symbolisation qui n’était pas évidente.


    1. // Répondre

      oui j’ai vraiment beaucoup aimé ma découverte de ces deux albums


  5. // Répondre

    Quand on conseille La Croûte à la bib, c’est mauvais signe, mais en même temps il est tellement beau…


    1. // Répondre

      c’est un album que je conseille facilement quand on me demande quelque chose sur ce thème.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *