Desolation road de Jérôme Noirez

 

texte de Jérôme Noirez
Gulf Stream – Courants noirs, 2011

 

Californie, 1930. Un journaliste vient interviewer une jeune femme de la prison de San Quentin. Il vient recueillir une histoire : celle de June, 17 ans, condamnée à mort. Elle raconte alors ce qui l’a mené là : sa passion pour David, son homme, déjà exécuté, l’envie de vivre à tout prix, quitte à commettre l’irréparable : le vol, le kidnapping et le meurtre.

 

Le résumé de départ fait franchement penser à une histoire à la Bonnie and Clide. Mais, à la lecture, on se rend vite compte qu’il ne s’agit pas de ça. La délinquance de cette histoire apparaît plutôt comme une conséquence de la rudesse de la vie. Le chômage s’invite dans les foyers qui connaissaient jusque là le plein emploi, des familles entières migrent à la recherche d’une meilleure vie… c’est le bonheur que recherche June et David dans un premier temps. La violence, le vol… tout ça n’arrive que bien après quand ils n’ont plus aucun espoir de le trouver de façon légale.

Le personnage du journaliste est justement là pour rappeler le contexte historique et économique de l’époque. Il re-situe l’affaire dans sa globalité, s’attachant à la portée médiatique de cette condamnation. De ce fait, June s’attache à nous raconter sa version de l’histoire, la façon dont les évènements se sont déroulés, la cascade de violence, la vraie vie, la peur aussi et l’attente de sa punition. Au final certaines parties de l’histoire restent dans l’ombre et donnent aux lecteurs la sensation d’avoir assister aux entretiens du journaliste et de la jeune femme.

Jérôme Noirez a réalisé un superbe travail d’écriture. Ce récit est fort et vibrant.

 

Un livre qui fait l’unanimité et qui sait rassembler les avis positifs de lecteurs aux goûts bien différents (spéciale dédicace à mes collègues).

 

challenge young adulteporte-ouverteCette magnifique histoire me permet de finir le Challenge Young adult de Mélo 24/24 !!!

et de continuer ma progression dans mon Challenge Chez Vous

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Vonette, Faelys, Fantasia, les Sandales d’Empedocle et Noukette

@ le blog des éditions Gulf Stream

@ le site internet et le blog de Jérôme Noirez

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

Desolation road est aussi le titre d’un roman de Ian Mc Donald, une toute autre ambiance, vu la couverture 😉

desolation-road---bonus.jpg

 

4 commentaires


  1. // Répondre

    Je l’ai et ne l’ai pas encore commencé! Je suis intriguée, je ne sais vraiment pas si ça va me plaire. BRAVO!!! pour le Challenge!


    1. // Répondre

      merci… il faut que je fasse un bilan maintenant.

      et puis je pense que cette lecture devrait te plaire. je n’en connais pas beaucoup de déçus…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *