Samien de Colin Thibert

samien.jpgSamien, le voyage vers l’Outremonde
texte de Colin Thibert
Thierry Magnier, 2011

 

Dans le monde du Sarancol, huit lunes scintillent à tour de rôle. Samien, petit paysan des Kraspills, fuit ses maîtres qui l’exploitent. Sous son bonnet rouge niche Yonka, une créature d’exception. Elle a de grandes ambitions pour Samien. Dans l’espoir de faire fortune, ils partiront vers Iskhion, la capitale du royaume, sur laquelle règne le redouté Sarchonte. [4ème de couv]

 

Je ressors de cette lecture avec un avis partagé.

Les premières pages ont été difficiles à appréhender : un univers qui a du mal à se mettre en place puisqu’on le découvre en même temps que le narrateur, une quête non identifiée (par rapport à ce genre de récit) et surtout un vocabulaire soutenu mélangé à des termes propres au monde imaginé. L’écriture de Colin Thibert est très belle, mais le début a été assez laborieux en ce qui me concerne.

Et puis, une fois que j’ai eu enregistré le vocabulaire de ce monde et que Samien a réellement commencé ses aventures, je n’ai plus lâché ce roman. Tout s’enchaine à un rythme soutenu. Samien va être kidnappé par des brigands, réussira à s’enfuir, puis il deviendra cornac de chenilles géantes et arrivera à la capitale. Et nous n’en sommes alors qu’à la moitié du livre. Il y a beaucoup d’action dans ce livre, les aventures s’enchaînent mais ne ressemblent pas. Malgré tout, Colin Thibert aborde des thèmes comme l’amitié, l’amour, la filiation, mais aussi la religion ou l’esclavage. Il soulève des questions pour faire réfléchir ses personnages et ses lecteurs à travers eux.

Pour conclure, je vous dirais : accrochez vous au début ça en vaut le coup !

 

Un-mot-des-titresCe livre me permet de participer avec le mot MONDE à la session 5 du Challenge de Calypso Un mot, des titres. Il faudra utiliser le mot BONHEUR pour le 1er mars.

 challenge young adulteIl compte aussi pour le Challenge Young adult de Melo 11/24

et pour mon défi de Janvier.

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Hérisson, Fantasia, SandrineCatherine Gentile et Laure + Sandrine et les Sandales d’Empedocle

@ la page Facebook de l’auteur

@ le site internet des éditions Thierry Magnier

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

la couverture du livre Las Rosas d’Anthony Pastor qui a réalisé la couverture de Samien

et dont j’aime le travail

samien---bonus.jpg

 

6 commentaires


    1. // Répondre

      mais de rien, d’autres concours pour gagner ce livre sont encore en cours…


  1. // Répondre

    Beaucoup de mondes imaginaires pour cette session, le mot s’y prêtait bien, il faut dire !

     

    Merci ! 🙂


    1. // Répondre

      oui ! j’ai encore 2 livres qui auraient pu compter pour cette session mais n’est pas eu le temps de les lire. dommage.


  2. // Répondre

    J’ai bien aimé de mon côté, surtout le côté « Dune » pour la jeunesse!


    1. // Répondre

      effectivement, maintenant que tu me le dis… je n’avais pas fait le rapprochement 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *