Petites lectures…

dur metier de loupLe Dur métier de loup
d’Alex Cousseau, Karine Kéthévane Davrichewy, Marie Desplechin, Christian Oster et Olivier de Solminihac
illustré par Delphine Perret
Ecole des Loisirs – Mouche, 2011

 

Lucas est un loup, aussi quand ses parents lui demandent ce qu’il veut faire comme métier il leur répond : loup. Mais il n’y a plus de place dans ce métier, les temps sont durs. Lucas doit partir au loin pour chercher un travail. Un travail oui, mais lequel ?

 

Cinq auteurs, habitués de l’École des Loisirs, se succèdent pour nous raconter les aventures de Lucas. Chacun à leur tour ils nous content la vie de Lucas et sa recherche de lui-même.

J’ai beaucoup aimé cet exercice,  un « écrivez la suite » avec des auteurs que j’aime beaucoup d’ordinaire. Un livre original par la forme mais qui reste une histoire simple et cohérente. Elle plaira beaucoup à ceux et celles qui aiment les loups gentils et les détournements de situation. Quand aux illustrations de Delphine Perret, j’adore !

 


robot ms pas tropRobot mais pas trop 
texte d’Eric Simard
Syros – Mini-soon, 2010

 

Dans la maison d’Adam tout est automatisé ou presque. Les toilettes fonctionnent en chantant, son lit devient un toboggan et surtout ils ont A.N.D.R.E. un Androïde Nettoyeur Domestique Rarement Énervé. Le problème avec les machines, c’est que parfois elles fonctionnent mal. Le Directeur de l’école d’Adam va l’apprendre à ses dépends.

 

Un texte court (comme toujours pour cette collection) mais qui pose de réelles questions sur l’automatisation, et sur les robots qui prennent la place de l’être humain, parfois jusque dans nos cœurs. Je me suis attachée au petit Adam et la fin de l’histoire m’aurait presque tirée une larme. A lire.

 

objectif novembreDes billets en retard comme toujours (ou presque 😉 mais que j’ai lu dans le cadre du défi de Mia d’octobre.

Je rajoute un dernier petit titre que je viens de finir et qui fera parti de mon défi de novembre.

 


3 voeux princesse Les Trois voeux de la Princesse
texte d’Elisabeth Motsch
illustré par Marie de Salle
Ecole des loisirs – Mouche, 2010

 

Le roi Ferdinand Ier ne veut plus travailler et compte bien prendre sa retraite maintenant que sa fille a obtenu son diplôme de Sciences Royales. Mais le Grand Ordonnateur et les conseillers ne l’entendent pas de cette oreille. Une fille ? Gouverner ? Impossible !

Une royauté comme exemple de parité, voilà un récit brillant d’Elisabeth Motsch. L’égalité homme/femme est abordée ici de manière très simple et rigolote. Les dessins de Marie de Salle collent tout à fait à la personnalité de la princesse, une jeune fille indépendante et courageuse. A lire à tous les enfants pour

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Laure, Radicale, Cathulu ; Le Monde et Télérama sur Le dur métier de loup

@ l’Ecole des Loisirs nous permet de mieux comprendre le processus créatif à 5 voix

@ le site internet de Delphine Perret, l’illustratrice

– – – – – – – – – – – – – –

@ les avis de Tiphanya et Catherine Gentile sur Robot mais pas trop

@ mon avis sur un autre petit roman de la collection mini-syros soon A la poursuite
des Humutes

– – – – – – – – – – – – – –

@ les avis des Sandales d’Empedocle et du Journal d’un libraire sur Les 3 voeux de la princesse

@ le blog d’Elisabeth Motsch

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

 Bonus :

un extrait du livre Le loup, moi et les chocos illustré par Delphine Perret

dur metier de loup - bonus
© Thierry Magnier, 2005

Un commentaire


  1. // Répondre

    Les petites lectures me manquent. Cela fait un bout de temps que je n’ai pas lu de lectures destinées aux enfants entre 6 et 9 ans! Je note le premier que j’adore! Le dur métier de loup! Une
    petite découverte pour moi! Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *