Un Flingue et du chocolat de Otsuichi

flingue et chocolat

Dans un pays imaginaire, Lindt est un jeune garçon pauvre. Il rêve avec ses amis grâce aux journaux qui retracent les exploits du voleur Godiva et du célèbre
détective Royce qui lui courre après. Un jour, Lindt découvre au fond de la Bible que lui a offert son défunt père, un plan de la cachette de Goddiva. C’est pour lui l’occasion de découvrir en
chair et en os son héros de toujours Royce.

 

Me voici donc à vous parler d’un roman écrit par un auteur japonais et c’est un tout autre univers que celui des mangas qui nous est proposé. Otsuichi retransmet dans son récit les difficultés
d’être un immigré, et encore plus celui d’un réfugié. Car si la famille de Lindt a fuit son pays, c’est qu’elle y a été obligée par la guerre. Et le pays qui les accueille est loin d’être
hospitalier.

Dans cette ambiance assez austère, Lindt est un gentil garçon plein de bonne volonté, surtout celle d’aider Royce a trouvé Goddiva. Il y a dans leur rencontre tout un rêve qui se réalise, même si
Lindt va découvrir à ses dépends que le détective n’est pas du tout celui qu’il imagine. L’aventure dont rêve le jeune garçon va s’introduire bien malgré lui dans sa vie, et il va finir par être
poursuivi par la police, des malfrats et sa famille.

On est loin du polar habituel, ce qui m’a séduite. L’écriture d’Otsuichi est fluide, elle nous embarque dans la vie de Lindt à qui l’on voudrait montrer qu’il fait erreur (car parfois en tant
qu’adulte on sent venir les rebondissements). On ne comprend la signification du titre qu’à la fin de notre lecture et c’est le seul petit bémol que je noterai. (Je me suis demandée souvent si la
référence au chocolat venait du prénom de notre héros… )

Un beau roman pour les 8-12 ans car il faut déjà être un bon lecteur pour l’apprécier.

 

obj 18 livres

J’avance un peu plus dans le défi que je me suis lancée via Mia. 7/18 

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Gawou, Laure et Lirado

@ une petite biographie de Otsuichi sur le blog littérature japonaise (contemporaine !)

@ un petit aperçu de ces oeuvres adaptées en manga Goth et l’Age
de déraison

 

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

 

Bonus :

qui veut une robe en chocolat ?

flingue-et-chocolat---bonus.jpg

Salon du chocolat 2011

by

4 commentaires


  1. // Répondre

    Je l’ai vu à la biblio il y a peu et j’ai hésité. Je l’ajoute sur la liste de mes prochains emprunts à la lecture de ton billet.


  2. // Répondre

    A découvrir car je ne connaissais pas du tout. J’aime quand c’est nouveau! Merci pour la découverte Bouma.


  3. // Répondre

    C’est fait, je l’ai lu et apprécié. Par contre j’ai trouvé que le chocolat était vraiment un détail, comme un jeu de l’auteur. Mon avis sera en ligne bientôt ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *