Dark Divine Vs Frisson

Dark Divine de Bree Despain  
Vs  
Frisson de Maggie Stiefvater

dark divinefrisson


 

 

Pourquoi cette confrontation me direz-vous ?

D’abord parce que je n’arrivais pas à écrire mon billet sur Dark Divine ; ensuite parce que la lecture de
Frisson a fait écho à ma lecture précédente ; enfin parce qu’elles abordent toutes les deux le même thème : la bit-lit avec les lycanthropes comme source
principale de dangerosité
(et la touche finale étant que les deux héroïnes portent le même prénom : Grace).

 

Grace Divine est une fille de pasteur bien sous tout rapport, entourée d’une fratrie aimante. Elle semble mener une vie
parfaite même si l’on sent bien qu’il y a un problème quelque part. Ce problème étant en réalité Daniel Kalbi, un enfan
t battu que la famille Divine avait pris sous son aile jusqu’au jour où il a blessé grièvement Jude, l’aîné de la famille
et s’est enfuit. Depuis son nom est devenu tabou et personne n’a le droit d’évoquer ce passé douloureux. D’ailleurs chez les Divine, on ne parle pas des problèmes et c’est bien là le fond de leur
soucis. Comme vous vous en doutez Daniel va revenir en ville et Grace va tomber sous son charme.

J’ai pris du plaisir à cette lecture mais ça s’arrête là pour moi. Je n’ai pas accroché à la personnalité de Grace ni à celle de Daniel
(bad boy super craquant), les ficelles me
sont vite apparues et j’ai parfois eu du mal à continuer ma lecture tellement l’attente dans leur relation amoureuse était longue. L’écriture reste de qualité mais je n’ai pas tant
accroché
(la preuve étant que j’ai eu beaucoup de mal à rédiger ce billet). Je sais
bien que je dois être une des rares de cet avis sur la blogosphère mais franchement je n’en garde pas un souvenir impérissable. Au contraire ; et au contraire de Frisson.

 

Grace vit dans le Minnesota réputé pour ses hivers rigoureux. Petite, elle a été mordue par une meute de loups et ne se
rappelle pas vraiment ce qui s’est passé, outre avoir rencontré les yeux jaunes d’un des leurs. Depuis elle est comme hypnotisée pa
r leur présence.
Chaque hiver, elle attend qu’ils réapparaissent à la lisière du bois derrière s
a maison, et en particulier son loup aux yeux jaunes. Aussi quand un
beau matin elle découvre un garçon nu devant sa porte mais aux pupilles étrangement similaires, elle le laisse entrer dans sa vie.

L’histoire est racontée par les deux protagonistes de cette histoire d’amour Sam et Grace ; leurs voix se complètent, se font écho sans jamais être
redondant. J’ai beaucoup aimé cette narration
(qui m’a plus séduite que les multiples personnages du Cueilleur de fraises) qui a donné du rythme à l’histoire. Pour une fois, les protagonistes ne passent pas les 3/4 du
livre à se chercher, ils comprennent vite leurs sentiments et ne résistent pas longtemps
(ce qui m’avait particulièrement énervé
dans Dark Divine au passage)
. Et enfin et surtout j’ai vraiment envie de lire la suite et d’ailleurs elle
fait déjà partie de ma nouvelle PAL.

 

Bref comme vous l’aurez surement compris, pour moi, dans ce combat de loup-garous je garderai Frisson et abandonnerai Dark Divine. Mais ce n’est que mon humble avis et je sais que beaucoup sur la
blogosphère ne seront pas d’accord avec moi. Heureusement pour chacun d’entre nous il est encore permis de lire, d’aimer ou non et de le dire.

 

Enfin, je début le Challeng-Ô-Swap de LadyScar avec ce
livr
e offert par Anne dans le cadre du Swap Littérature Jeunesse 2010.challenge-o-swap


Pour en savoir plus
:

sur Dark Divine :
@ les avis de Virginie, Alwenn, Clarabel, Thalie, Bladelor, Lael, Faelys, Radicale, Neph et Laure
@ l’avis de Sophie Pilaire de Ricochet
@ le site officiel français de
la série chez La Martinière

@ le site officiel de Bree Despain (en VO bien sûr)
sur Frisson :
@ les avis de Pimprenelle, Solenn, Aurélie, Lael, Anne, Ankya, Bladelor, Thalie,
Radicale, Virginie et Clarabel
@ le site de Maggie Stiefvater
@ le fan-site français Shiver-frisson.com

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :
forcément un loup-garou

 

vs1 - bonus

by

9 commentaires


  1. // Répondre

    Je n’ai lu aucun des 2, Dark divine patiente sur ma table de nuit mais du coup, je lirai bien Frisson d’abord !


  2. // Répondre

    C’est intéressant de confronter les deux. Pour ma part je n’avais pas du tout accroché à Frisson mais le tome 2 Fièvre a été une claque, et je lirais la suite!! Bizarre et Dark Divine dès le
    début j’ai beaucoup aimé, ce qui m’a vraiment plu je crois c’est le contexte socio-religieux dans lequel se place l’intrigue. Mais tu as parfaitement raison!! on ne peut pas tout aimer!! et
    j’espère que tu aimeras Fièvre autant que moi!!!


  3. // Répondre

    On se rejoint! si je devais aussi les comparer, c’est Frisson qui « gagnerait ».


  4. // Répondre

    Tu as déjà lu mes avis mais je suis effectivement d’accord avec toi, je préfère largement Frisson (malgré la jolie couv’ de Dark Divine).


  5. // Répondre

    Mon dieu, je n’ai pas aimé Frisson, ça promet pour the Dark Divine que j’ai dans ma PAL !


  6. // Répondre

    Moi je n’ai lu que Dark Divine. C’était une lecture agréable, mais pas non plus un coup de coeur pour moi. Dans la vague des livres du même genre je n’avais lu que twilight, c’est donc assez bien
    passé, je n’en suis pas encore à saturation !


  7. // Répondre

    Je viens de finir Dark divine, je n’ai pas du tout accroché et rejoins ton avis et tes arguments (j’ai trouvé moi aussi que les ficelles étaient archi visibles). Par contre, j’ai toujours envie
    de lire Frisson !


  8. // Répondre

    Oui, moi aussi j’ai préféré Frisson à Dark divine ! Mais je ne suis pas totalement convaincue par la série Les loups de Mercy Falls pour le moment (j’ai quelques réserves sur la crédibilité de
    certains détails). J’attends de lire la suite pour voir si l’action est au rendez-vous… 😉 Et la fin, pleine de rebondissements, me donne envie de la lire, cette suite ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *