Les Soeurs Eden et le maître des loups de Lyn Gardner

,
Les Soeurs Eden
T.1 et le maître des loups
de Lyn Gardner
Tourbillon, 2009

 

Les sœurs Edent sont 3 :

– Alice Eden, la cadette et héroïne de ce roman, est une jeune fille dynamique, courageuse et surtout très aventureuse. Sa passion : grimper dans les arbres et inventer des feux d’artifices.

– Son aînée, Aurore, est raisonnable et responsable jouant le rôle de mère et de femme au foyer depuis fort longtemps (j’ai failli mettre fort fort longtemps… référence Shrek, le film. il faut que j’arrête). C’est une adepte de la cuisine, du ménage et des travaux d’aiguilles.

– Enfin Nico (diminutif de N’importe Comment), la benjamine, est un bébé très intelligent au langage impeccable quand elle daigne parler. Ce qu’elle préfère, mâchouiller ce qui lui passe à porter de main.

Leur mère est morte en mettant cette dernière au monde (morte d’épuisement !) et leur père s’est enfui de la maison, ne supportant pas la perte de son amour de toujours.  Les sœurs Eden sont déjà obligées de se serrer les coudes pour survivre. Et les épreuves qui vont arriver dans leur vie ne vont faire que mettre à rude épreuve cette solidarité
fraternelle.

J’attendais avec impatience cette lecture et j’ai eu du mal à rentrer dedans. La mise en place des personnages est fort savoureuse et les premiers chapitres ont été bus comme du petit lait. Puis est venue le temps plus long du départ de l’aventure… presque trop long à mon goût. Et enfin, tout s’est emballé et à gagner en intensité.

Les références aux multiples contes de fées sont juteuses. Vous aurez au moins reconnu Alice au pays des merveilles ou Aurore de la Belle au bois dormant, mais beaucoup d’autres sont cités tels que Blanche-Neige, Le Joueur de Flûte de Hamelin, le Petit chaperon rouge…

Un univers onirique qui ravira les plus jeunes et dont j’attends de voir ce que donneront les prochaines aventures (peut-être axées sur une autre sœur…).

Dernier petit mot, les illustrations de Julia Wauters qui introduisent chaque chapitres sont époustouflantes et correspondent parfaitement à l’ambiance créée par l’auteur.

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Lael, Emmyne, Theoma, Loula, et Chiffonnette

@ l’avis de Faelys sur le tome 2 : Les soeurs Eden et la marque du dragon

@ la bibliographie de l’illustratrice chez Ricochet (je me disais bien que son trait me disait quelque chose. Elle a aussi fait les illustrations de Lili la bagarre et des histoires du Petit chaperon rouge racontées dans le monde) mais aussi et surtout son blog et son book qui vaut le coup d’œil

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

un petit aperçu du travail de Julia Wauters

© Julia Wauters

8 commentaires


  1. // Répondre

    Le second tome est à la hauteur du premier !
    J’aime beaucoup l’univers graphique de Julia Wauters, je viens de découvrir son magnifique album aux éditions Helium  » Ma grande soeur m’a dit  »


  2. // Répondre

    j’adore!! et je suis contente de lire ton billet!!! une réadaptation tout en patchwork, et les références aux contes sont comme tu l’as dit juteuses!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *