What light de Jay Asher

texte de Jay Asher
Michel Lafon, 2017

 

Les parents de Sierra sont producteurs de sapins pour Noël. Comme tous les ans, elle quitte donc son Oregon natal pour aider sa famille à vendre leur production en Californie. Elle laisse deux de ses meilleures amies derrière elle mais y retrouve Heather. Ce à quoi elle ne s’attendait pas c’est à y rencontrer Caleb, cet intriguant garçon contre qui on ne cesse de la mettre en garde.

 

J’avais beaucoup aimé le précédent roman de Jay Asher : Treize raisons (qui depuis a été adapté en série télévisée). C’est donc avec enthousiasme que j’ai commencé cette lecture, somme toute de saison, puisqu’elle se déroule durant la période de Noël.

En toute honnêteté, le roman se lit avec facilité. Les personnages sont sympathiques notamment les secondaires qui apportent un peu d’humour et de fraîcheur à l’ensemble. Malgré tout, j’ai été un peu déçue. Je trouve que l’auteur est resté très en surface et j’aurais aimé qu’il creuse un peu plus son intrigue. Vu le pitch de départ qui promeut le besoin de « seconde chance » du rôle masculin, je m’attendais à plus de contraintes extérieures autour de cette romance. Les obstacles sont relativement vite évincés et le happy end attendu est bien là.

En gros, l’histoire pourrait faire un bon téléfilm de Noël.

Challenge Young adult 7 chez Muti 12/65

Challenge Objectif lecture 2017 sur ce blog

 

Pour en savoir plus :

@ les avis d’Azilis, ApertoLibro et Blandine

@ le site internet de Jay Asher en Vo

@ un aperçu de la série tv adaptée du premier roman de l’auteur

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

et la lumière fut !

Detail: Andromeda Galaxy — Insights on White Dwarfs (NASA, Chandra, 02/17/10)
via Flickr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *