Les Amants du génome de Heliot

texte de Johan Heliot
Syros, 2016

 

La surpollution, le chômage, la misère et les crises alimentaires ont mis le monde à mal. De riches mécènes ont créé l’Enclave, un havre de paix protégé par la technologie où seuls les meilleurs éléments extérieurs peuvent entrer et vivre. Idriss, vient de la bourgeoisie, Orfée, son amoureux vient des plus pauvres. A seize ans, ils passent, comme tous les adolescents de leur âge, le test qui déterminera leur vie future et leur possible accès à l’Enclave. Les résultats sont définitifs et très loin d’être ceux qu’ils attendaient.

 

Spécialiste des récits de science-fiction, Johan Heliot semble s’être inspiré du très shakespearien Roméo et Juliette pour créer ses personnages. Alors que tous les opposent sur le papier, la riche Idriss et le miséreux Orfée tombent amoureux. Ils espèrent un avenir radieux mais leurs chemins vont se séparer puis se recroiser au fil du temps. Car la grande originalité de ce roman réside dans les ellipses temporelles qui permettent de voir sur une vie entière les répercutions des choix de chacun.

Les voix d’Idriss et d’Orfée raconte chacune leur histoire, qu’elles se croisent ou qu’elles suivent leur propre chemin. Ainsi le lecteur peut se faire une vision globale de leur situation mais surtout des changements environnementaux et politiques autour d’eux. La situation décrite fait froid dans le dos mais la fin proposée permet une once d’espoir.

Un roman fluide mais sans plus.

Challenge Young adult 7 chez Muti 11/40

Challenge Objectif lecture 2016 sur ce blog

 

Pour en savoir plus :

@ les avis de Faelys, Lirado et Ricochet

@ à découvrir sur le blog du même auteur la série C.I.E.L. T.1, L’hiver des machines et T.2, Le Printemps de l’espoir

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Bonus :

Lovers
by Scott Meis
via Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *